Coupe de France : l'OL élimine le Red Star aux tirs au but !

Incroyable scénario lors du huitième de finale de Coupe de France entre le Red Star et l'OL. Alors qu'il dominait outrageusement et menait 2-0, l'OL s'est laissé rejoindre au score, obligé d'en passer par les tirs au but. Mais le club rhodanien a réussi à se sortir de l'ornière et s'est qualifié pour les quarts de finale.

Maxence Caqueret (OL) face au Red Star
Maxence Caqueret (OL) face au Red Star ©Maxppp

Suite et fin des huitièmes de finale de la Coupe de France avec Red Star-OL sur la pelouse synthétique du Stade Bauer. Mission pour le club rhodanien, ne pas se louper face à un adversaire de National et interrompre la série de 3 matches sans victoires (en Ligue 1). Pour cela, Rudi Garcia avait bâti un onze alternatif, avec Pollersbeck dans les buts, Lucas Paqueta en faux numéro 9 aux côtés de Depay et Cherki notamment. Du côté du Red Star, on retrouvait l'ancien milieu d'Angers Cheikh N'Doye dans l'entrejeu.

La suite après cette publicité

L'OL prenait vite le contrôle du ballon et imprimait son rythme. Mais cela manquait d'occasions nettes, et le club de Saint-Ouen pouvait prendre ainsi confiance au fil des minutes, sans toutefois inquiéter non plus le portier lyonnais. La taille de Cheikh N'Doye était utilisée sur les coups de pieds arrêtés et trouvée sur un centre de Ba (19e). Mais le Red Star allait offrir bien malgré lui l'ouverture du score à l'OL. Son portier, Raphaël Adiceam, se loupait dans son dégagement, qui atterrissait dans les pieds de Thiago Mendes. Ce dernier servait Paqueta, qui ajustait tranquillement le malheureux Adiceam (0-1, 28e). Dur pour le Red Star, qui s'enhardissait au fil des minutes.

Depay, une nonchalance coupable

L'OL appuyait un peu plus ses actions, notamment via Cherki. Mais c'est une autre erreur de son hôte qui allait précipiter son deuxième but. Ghabaoui et Daillet s'emmêlaient les pinceaux dans la surface, Adiceam était obligé de détourner le ballon, qui arrivait sur Paqueta, juste devant les buts. Altruiste, le Brésilien servait Depay qui poussait le cuir dans les buts vides (0-2, 45e). Au retour des vestiaires, l'OL apparaissait décidé à garder la mainmise sur la rencontre, et il investissait le camp adverse. Paqueta continuait de faire mal avec ses décrochages et ses combinaisons. Mais aussi ses récupérations hautes. Sur l'une d'entre elles, il offrait une occasion en or à Depay, mais le capitaine lyonnais jouait le coup de manière trop nonchalante et Daillet dégageait sur sa ligne (55e).

Le Néerlandais allait le regretter quelques minutes plus tard. En ne tuant pas le suspense puis en perdant le ballon en voulant dribbler, il relançait le Red Star. Roye trouvait en effet Ba au cœur de la surface. L'attaquant enchaînait contrôle-frappe impeccablement et marquait (1-2, 61e). Le match s'emballait alors un peu plus (Depay était sorti par Rudi Garcia), l'OL voulant tuer la révolte dans l'œuf. Mais Guimarães commettait une faute sur Dzabana à l'entrée de la surface. Jimmy Roye, passeur décisif quelques minutes plus tôt, enroulait et trompait Pollersbeck (2-2, 74e)! Le club de National venait de refaire son retard après avoir été au bord du 0-3 !

L'OL se ruait vers l'attaque mais tombait sur un Adiceam remis de sa boulette initiale. Le portier de 30 ans était décisif à plusieurs reprises, face à Paqueta, Cherki ou Caqueret. Et quand ce n'était pas lui, c'était un défenseur sur la ligne qui dégageait (87e) ! Formidable d'abnégation, le Red Star tenait le choc face aux vagues lyonnaises. Résultat, cela allait se jouer aux tirs au but entre les deux formations. Et à ce petit jeu, c'est l'OL qui l'a emporté (5 tab à 4), scellant sa qualification pour les quarts de finale, qui seront tirés au sort vendredi.

Plus d'infos

Commentaires