L'Inter Milan ne lâche pas N'Golo Kanté !

De retour à son meilleur niveau, N'Golo Kanté est fortement désiré par son ancien entraîneur à Chelsea, Antonio Conte. Chelsea demande 50 M€ pour lâcher son milieu de terrain. L'Inter mettra-t-il la main au portefeuille ?

Ngolo Kanté à l'échauffement avec Chelsea
Ngolo Kanté à l'échauffement avec Chelsea ©Maxppp

N'Golo Kanté est de retour ! Samedi, il fut l'un des rares Français à donner le sourire aux supporters face à la Suède. Le milieu de terrain était partout : à gauche, à droite, dans l'orientation du jeu, dans les pieds adverses. Un Kanté grand cru donc qui a donné des envies à son ancien entraîneur Antonio Conte. Ce n'est un secret pour personne, le coach italien est un fan du milieu français de 29 ans. C'est lui qui l'avait recruté à Chelsea, en provenance de Leicester. Réussira-t-il le même coup cet été ?

La suite après cette publicité

La possibilité existe bel et bien. D'abord parce que Chelsea est disposé à le vendre, de manière plutôt étonnante. Un peu moins bon la saison passée, hachée par les blessures et le coronavirus, Kanté ne représente plus l'avenir, pour un club désormais obnubilé par la jeunesse, en témoigne son recrutement estival. Dès lors, en cas d'offre satisfaisante, le Français sera transféré.

L'Inter va-t-il contenter Kanté ?

Cette somme s'élève à 50 M€ selon La Gazzetta dello Sport. Plutôt conséquent au regard de la situation économique problématique pour tous les clubs européens. L'Inter peut-il se permettre de signer un tel chèque ? Cela dépendra des ventes. Deux hommes sont concernés par un éventuel transfert à un tarif important : Milan Skriniar et Marcelo Brozovic. C'est surtout le premier qui est concerné. Le défenseur central slovaque de 25 ans pourrait rapporter entre 40 et 50 M€.

N'Golo Kanté est considéré comme un apport qui permettrait à l'Inter de franchir un nouveau cap. Conte sait à quel point l'impact du milieu français peut soulager une équipe. Dans son 3-4-1-2 rêvé, il apporterait toute son énergie. C'est d'ailleurs dans ce schéma qu'il a brillé face à la Suède samedi soir. Reste désormais à savoir si les dirigeants de l'Inter, qui n'ont pas toujours accédé aux demandes de Conte la saison passée, feront tout pour boucler ce dossier.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires