Les Girondins de Bordeaux relégués en Ligue 2

Club historique du championnat de France, le FC Girondins de Bordeaux est officiellement relégué en Ligue 2 à l'issue de la 38ème et dernière journée de Ligue 1 ce samedi. Un petit séisme pour le football français, alors que la victoire en baroud d'honneur à Brest (4-2) n'a guère eu de conséquences.

Les fans des Girondins de Bordeaux au Matmut Atlantique
Les fans des Girondins de Bordeaux au Matmut Atlantique ©Maxppp

Ce samedi marque une page forte de la saison 2021/2022 de Ligue 1. Condamné à l'exploit contre le Stade Brestois 29, tout en croisant les doigts pour que ses concurrents directs pour le maintien coulent lors du multiplex de la 38ème journée de Ligue 1, le FC Girondins de Bordeaux n'aura donc pas vu de miracle se produire. La bande de David Guion n'a rien pu faire et descend logiquement en Ligue 2 pour l'exercice 2022/2023. En Ligue 1 sans discontinuité depuis 1992 (seuls le PSG et l'OL font mieux), Bordeaux connaît sa première descente depuis la saison 1990-1991 (relégation administrative) et la première relégation sportive depuis la saison 1959-1960. Un véritable choc pour un club historique qui compte le deuxième plus grand nombre de saisons dans l'élite (68, seulement l'OM avec 71 fait mieux).

La suite après cette publicité

Une défense trop friable

Lanterne rouge de Ligue 1 avant la dernière sortie de la saison, les Girondins de Bordeaux ont été catastrophiques tout au long de la saison. Ne dépassant jamais la 15e place et se retrouvant dans la zone rouge de façon continue depuis la 23e journée, le club au scapulaire a payé sa gestion compliquée depuis quelques saisons mais aussi l'affaiblissement de son effectif au fil des saisons. Le drame se fait surtout ressentir sur le plan défensif avec 91 buts concédés en 38 matches (1 clean-sheet), qui en fait la pire défense des 5 plus grands championnats européens.

L'arrière-garde girondine a encore une fois fait preuve d'une énorme fébrilité en Bretagne. Le FCGB a en effet mené à deux reprises, après des buts de Ricardo Mangas (14e) et de Sékou Mara (32e), se faisant toutefois reprendre de volée dans la foulée à chaque fois, par Steve Mounié (16e) puis Youcef Belaïli (34e). Une fâcheuse habitude qui aura en partie coûté à Bordeaux sa place dans l'élite cette année. Même si, pour sauver l'honneur, le club aux 6 titres de champion de France est reparti de Francis-le-Blé avec les trois points de la victoire grâce au doublé de Mara (73e) et à une réalisation de Javairô Dilrosun dans la foulée (75e).

Bordeaux, la victime expiatoire de la Ligue 1

Capable de prendre totalement l'eau, Bordeaux a notamment connu des revers cinglants contre Nice (4-0), Monaco (3-0), Strasbourg (5-2), Rennes (6-0), Reims (5-0), le Paris Saint-Germain (3-0), l'Olympique Lyonnais (6-1) et dernièrement Angers (4-1). Ce dernier revers a sonné le glas des espérances girondines puisqu'il a mis fin à tout espoir de maintien direct. Seul résidait l'espoir de récupérer la place de barragiste détenue par Metz.

Incapables de gagner entre le 10 avril et la dernière journée de L1, donc, les Marine et Blanc n'ont jamais semblé en mesure de décrocher les précieux points tant attendus par leurs supporters. Pourtant malgré une saison chaotique, le club au scapulaire a conservé des chances de se maintenir jusqu'à l'ultime journée. Preuve que les concurrents ont souvent arrangé les affaires des Bordelais. Une frustration supplémentaire pour les supporters qui pourront regretter de ne pas avoir vu leur équipe accrocher un ou deux points supplémentaires. Mais désormais c'est tout l'avenir du club qui vient de basculer et il faudra vite rebondir en Ligue 2.

Plus d'infos

Commentaires