Tottenham pourrait chiper Ruslan Malinovskyi à l'OM !

Par Anas Bakhkhar
1 min.
Ruslan Malinovskyi célèbre un but en Serie A avec la DEA @Maxppp

Alors que l'échange Ruslan Malinovskyi-Cengiz Ünder semblait se compliquer dernièrement, l'Ukrainien pourrait finalement snober l'Olympique de Marseille pour Tottenham, prêt à inclure un de ses joueurs pour faire baisser la note...

Ce qui semblait être une affaire intéressante pour l'Olympique de Marseille et l'Atalanta Bergame pourrait finalement tomber à l'eau : comme nous vous l'expliquions samedi, l'attaquant international turc Cengiz Ünder (42 sélections, 13 buts) ne semble pas prêt de quitter la cité phocéenne et voudrait disputer la Ligue des champions cette saison d'après les informations de RMC Sport.

La suite après cette publicité

De l'autre côté, l'entourage de Ruslan Malinovskyi peine à trouver un accord avec le vice-champion de France en titre, non pas financièrement parlant. L'international ukrainien (49 capes, 7 réalisations) n'est pas convaincu par le projet OM et ne se voit pas évoluer en Ligue 1. En effet, le milieu offensif de 29 ans serait intéressé par une offre venue de l'autre côté de la Manche...

À lire Un ex-international brésilien allume Neymar

Tottenham pourrait inclure Reguilón

Selon les dernières informations de l'édition bergamasque du Corriere, l'entraîneur de Tottenham Antonio Conte verrait en Ruslan Malinovskyi une belle alternative à son milieu offensif Dejan Kulusevski. Les deux joueurs se sont d'ailleurs déjà côtoyés à l'Atalanta. Les bonnes relations entre les dirigeants italiens et anglais (avec les transferts de Romero, Gollini...) pourraient également faciliter son arrivée à Londres.

La suite après cette publicité

De plus, les Spurs auraient une solution pour faire baisser l'addition : en effet, le latéral gauche espagnol Sergio Reguilón pourrait être inclus dans la transaction, lui qui avait été évalué à 25 millions d'euros par la direction londonienne selon la presse espagnole. Le quotidien transalpin ajoute cependant que son salaire élevé (2,8 M€ annuels) pourrait compliquer les négociations mais les deux parties restent optimistes quant à un terrain d'entente...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité