OM : le deal Ünder/Malinovskyi se complique fortement

L'OM et l'Atalanta font face à de gros obstacles pour conclure l'échange entre Cengiz Ünder et Ruslan Malinovskyi. L'affaire va probablement tomber à l'eau.

Cengiz Ünder avec le maillot de l'OM
Cengiz Ünder avec le maillot de l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Depuis quelques jours, l'OM et l'Atalanta s'affairent à réaliser un étonnant échange. La presse turque évoquait peu de temps avant un possible départ de Cengiz Ünder. L'ailier a pourtant rendu de fiers services pour sa première saison au Vélodrome (25 ans), mais les médias italiens en ont rajouté une couche un peu plus tard. Il fait l'objet d'intenses négociations pour un échange avec Ruslan Malinovskyi, milieu offensif de la Dea.

Sur le papier, la donne paraît simple, mais dans les faits, ça ne l'est pas tant que ça. On parle même d'une combinaison complexe à réaliser. Nous vous en parlions hier, il s'agit de trouver le bon équilibre comptable, mais en échangeant les deux joueurs, le bilan annuel sera justement impacté de manière négative. Un élément très important à l'heure où l'OM notamment cherche à rentrer dans ses frais et est toujours sous la menace de l'UEFA avec son fair-play financier.

Aucun des deux joueurs n'est chaud

Et puis les personnes concernées ont également un avis sur la question. C'est aussi là que ça bloque selon les informations de RMC. Cengiz Ünder n'est pas très chaud à l'idée de quitter l'OM, surtout qu'il s'apprête à retrouver la Ligue des Champions. Il ne souhaite pas vraiment non plus rejoindre l'Atalanta même si La Provence le précise, l'ailier a changé d'avis plusieurs fois, ce qui ne facilite pas les choses non plus.

Il est même toujours en réflexion, mais un nouveau problème apparaît d'après le quotidien marseillais. Un accord avec Ruslan Malinovskyi et son entourage peine à être trouvé. Ce n'est pas un souci d'argent, mais bien de projet. L'Ukrainien ne voit pas l'intérêt de rejoindre la Ligue 1, là où il préférerait un transfert vers la Premier League. Dans ces conditions et face à tous ces obstacles, impossible de boucler ce deal. L'Equipe explique même qu'une autre piste est à l'étude, celle menant au Tchèque du Hellas Vérone, Antonin Barak, mais elle est onéreuse...

Plus d'infos

Commentaires