Ligue 1 : le PSG et l'OM menacés par le fair-play financier

Lionel Messi face aux Phocéens lors du Classique au Parc des Princes
Lionel Messi face aux Phocéens lors du Classique au Parc des Princes ©Maxppp

Jusqu'à peu, le PSG n'était pas vraiment attaqué sur le plan financier. Excepté quelques tentatives judiciaires du président de la Liga, Javier Tebas. Mais depuis juin dernier, l'instance de contrôle financier des clubs (ICFC) de l'UEFA avait surveillé le club parisien en raison d'un déficit important et au-dessus des 30 millions d'euros autorisés sur trois exercices comptables. Selon L'Équipe, l'instance européenne a adressé un accord de règlement synonyme de menace de sanctions financières et sportives si Paris ne redresse pas son bilan comptable dans les trois prochaines saisons à venir.

La suite après cette publicité

Contacté par le quotidien sportif, le PSG «désapprouve les analyses faites par les experts de l'UEFA» et «estime qu'il est possible de les infléchir». «Personne d'autre n'a eu de Mediapro. Il y a eu l'arrêt du Championnat et la Ligue 1 a des charges sociales beaucoup plus élevées qu'ailleurs», ajoute le club. De plus, l'Olympique de Marseille est également touché par cette situation et pourrait également subir des sanctions financières si le club signe l'accord de règlement. Sinon, Paris et Marseille pourraient contester cette décision de la première instance de l'ICFC, en appel, devant la deuxième instance. Ensuite, ce sera devant le TAS (Tribunal arbitral du sport).

Plus d'infos

Commentaires