Coupe du Monde 2022 : l'arbitrage de Belgique-Canada fait scandale !

Hier soir, la Belgique s'est imposée 1 à 0 face au Canada. Une rencontre marquée par plusieurs erreurs d'arbitrage.

Les joueurs de la Belgique célèbrent le but de Michy Batshuayi
Les joueurs de la Belgique célèbrent le but de Michy Batshuayi ©Maxppp
La suite après cette publicité

Depuis l'ouverture du Mondial au Qatar, les diverses polémiques liées à l'organisation font la Une des médias français et étrangers. Le sportif passe même pratiquement au second plan tant les critiques et les papiers à charge contre le pays hôte sont nombreux. Hier soir, lors de la rencontre opposant la Belgique au Canada dans le groupe F, ce ne sont pas les conditions d'accueil ou l'organisation qui ont fait scandale, mais l'arbitrage. En effet, la rencontre a été marquée par plusieurs erreurs de la part du corps arbitral et de Monsieur Janny Sikazwe, qui était au sifflet.

Un arbitre qui a déjà fait polémique

La désignation de ce dernier avait déjà fait jaser avant le match. En effet, il s'agit de l'arbitre qui avait officié en janvier dernier lors de la rencontre entre la Tunisie et le Mali lors de la Coupe d'Afrique des Nations. Par deux fois, le Zambien avait sifflé la fin du match bien avant le temps réglementaire. Il avait donné un coup de sifflet final à la 85e, avant d'être repris. Puis, il avait sifflé la fin de la partie à la 89e. Ce qui avait provoqué la colère des Aigles de Carthage. Monsieur Sikazwe avait été défendu par le patron des arbitres africains qui avait indiqué qu'il avait eu une insolation.

Attendu au tournant lors de ce Mondial, l'arbitre a commis plusieurs erreurs hier soir. S'il a eu raison d'accorder un pénalty aux Canadiens suite à la main de Yannick Ferreira Carrasco à la 9e minute (pénalty raté par Alphonso Davies), il aurait pu en donner un second à la 13e minute. Après un tir contré de Jonathan David contré par Axel Witsel, Eden Hazard a rendu le ballon au Canada dans sa surface. Tajon Buchanan, qui était prêt à récupérer le ballon, a été signalé hors jeu, en plus d'être déséquilibré par Jan Vertonghen. Une incroyable décision de la part des arbitres, qui auraient dû accorder un pénalty.

Deux erreurs qui coûtent beaucoup

Hazard a joué délibérément le ballon, Buchanan n'aurait donc pas dû être jugé hors-jeu. Ce qui n'est pas passé du côté de Fox Sport où des journalistes ont confié : «la VAR aurait dû revenir en arrière. C'était ridicule. C'est incroyable qu'ils perdent ce match». L'expert en arbitrage de la Fox, l'ancien officiel de la Premier League Mark Clattenburg, a déclaré que l'erreur provenait de l'assistance vidéo. «C'est une erreur humaine de la VAR et le Canada aurait dû avoir un deuxième penalty». Les supporters canadiens étaient, eux, fous de rage.

«Cet arbitre est si mauvais. Comment est-il autorisé à arbitrer ?», a notamment déclaré un fan sur Fox Sport. Outre cette action, le Canada aurait pu bénéficier d'un autre pénalty à la 38e minute lorsque Richie Laryea a été bousculé par Axel Witsel. Mais ni l'arbitre, ni la VAR n’ont estimé qu'il y avait faute. Incroyable. Des décisions qui n'ont pas été commentées par les Canadiens, déçus après la défaite car ils ont dominé. Mais en Belgique, on s'estime très chanceux. «Face au Canada, les Diables rouges étaient aussi mauvais que l’arbitre zambien», écrit La Dernière Heure.

La Belgique s'estime chanceuse

Le média belge poursuit : «les Diables ont gagné au bout de l’une des pires prestations de leur histoire en Coupe du monde. En bonne partie grâce à un arbitre qui n’a rien à faire dans le tournoi. Inquiétant». Consultant pour la DH, Laurent Colemonts (arbitre) a déclaré : «soyons honnêtes, les Diables ont eu de la chance avec l’arbitre. L’assistant a commis une erreur, car il signale le hors-jeu alors qu’il n’y en a pas vu que la passe vient des pieds d’un joueur belge. L’arbitre siffle en suivant son juge de ligne et empêche donc le VAR de revenir sur une faute claire commise par Vertonghen dans le rectangle. S’il ne siffle pas, le VAR vérifie et donne penalty».

Il a ajouté ensuite au sujet de la faute d'Axel Witsel. «Techniquement, je ne peux pas comprendre que l’arbitre ne soit pas appelé à l’écran par le VAR. Il lui marche clairement sur le pied. On pourrait comprendre que c’est une zone grise s’ils estiment que Witsel ne change pas sa course et ne fait pas exprès de le toucher. Mais, selon moi, il aurait dû appeler l’arbitre pour vérifier». Une chance pour les Belges. Moins pour les Canadiens. Homme du match de ce Belgique-Canada, Monsieur Sikazwe ne l'a pas été pour les bonnes raisons. Avec ses assistants, il est passé à côté de la rencontre.

Plus d'infos

Commentaires