Ligue 1 : pour la première de Philippe Clement, l'AS Monaco bute sur Nantes

Le FC Nantes a tenu tête à l'AS Monaco (0-0), ce dimanche, pour le compte de la 20ème journée de Ligue 1. Philippe Clement n'a pas vécu une première idéale sur le banc monégasque, perdant notamment 3 joueurs (Sidibé, Badiashile et Boadu) sur blessure.

Philippe Clement sous les couleurs de l'AS Monaco
Philippe Clement sous les couleurs de l'AS Monaco ©Maxppp

Outre le OL-PSG de ce dimanche soir (20h45), l'affiche entre le FC Nantes et l'AS Monaco faisait partie des rencontres les plus attendues de la 20ème journée de Ligue 1. Cette partie à la Beaujoire marquait les premiers pas dans l'Hexagone de Philippe Clement, successeur de Niko Kovac sur le banc du club de la Principauté. Le technicien belge, le 6ème de l'histoire du championnat de France, est désormais chargé de redonner de l'élan à une formation monégasque trop irrégulière, tout en insufflant une nouvelle dynamique dans le jeu, notamment grâce à son style joueur et offensif.

La suite après cette publicité

Pour bien commencer, l'ex-coach du Club Bruges, privé de nombreux éléments (Ben Yedder, Disasi, Fofana, Golovin, Diatta, Fabregas), a surpris en alignant Henrique en position de meneur de jeu, en soutien de Volland. Si les premières minutes de l'ère Clement avaient de quoi être encourageantes, le Belge a dû se contenter d'un partage des points face au FCN (0-0) après que son équipe a baissé le pied physiquement en seconde mi-temps. Rapidement, les visiteurs ont pris le contrôle du cuir, se montrant plus entreprenants que les hommes d'Antoine Kombouaré, lui aussi contraint de composer sans une multitude de joueurs (Cyprien, Manvelyan, Simon, Castelletto, Coulibaly, Traoré et Gueubbels - prêté par l'ASM).

Boadu vendange puis se blesse

Mais malgré plusieurs occasions en la faveur des partenaires d'un Tchouaméni omniprésent, par l'intermédiaire de Diop (5e, 12e, 24e), le plus dangereux sur le terrain, ou encore de Jakobs (34e), Monaco n'est pas parvenu à prendre l'avantage au terme de 45 premières minutes à leur avantage, Nübel n'ayant eu à réaliser qu'une intervention face à Blas (5e). Comme refroidis à la mi-temps, les Monégasques, qui ont perdu Sidibé puis Badiashile, remplacés par Aguilar et Matsima, au cours du premier acte, subissaient beaucoup plus au retour des vestiaires. Blas (47e, 51e, 58e) et Chirivella (54e, 57e) étaient mêmes proches d'ouvrir le score à plusieurs reprises.

Les hommes de Philippe Clement se rendaient alors coupables de trop d'imprécisions techniques, notamment dans les transmissions. Boadu, rentré en jeu à 25 minutes du terme tout comme la dernière recrue hivernale Vanderson, aurait néanmoins pu endosser le costume de sauveur s'il n'avait pas raté son face-à-face (77e). Le Néerlandais, lui aussi touché, a d'ailleurs laissé ses partenaires à 10 pour les dernières minutes de la partie. Sans conséquence au final. Ce résultat nul, comme à l'aller, s'avère plutôt logique, chaque équipe ayant globalement dominé une période chacune. Mais cela n'arrange personne au classement. Nantes n'enchaîne pas un 4ème succès de rang en Ligue 1 et reste à un point de Monaco, qui ne bonifie pas sa victoire contre Rennes avant la trêve.

Plus d'infos

Commentaires