PSG-Borussia Dortmund : la sale soirée d'Erling Braut Håland

Sensation du match aller à Dortmund (2-1), Erling Braut Håland a vécu une rencontre très compliquée sur la pelouse du Parc des Princes face au Paris SG (2-0, 8e de finale retour de Ligue des Champions). Et un après-match assez mouvementé...

Erling Håland a beaucoup souffert face à Marquinhos et au PSG
Erling Håland a beaucoup souffert face à Marquinhos et au PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Paris SG était prévenu. Après ses exploits du match aller, un doublé plein d'opportunisme et de sang-froid, Erling Braut Håland (19 ans) était le principal danger de l'attaque du Borussia Dortmund pour le 8e de finale retour de Ligue des Champions au Parc des Princes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la défense parisienne a, cette fois-ci, parfaitement su trouver la clé pour museler le jeune buteur norvégien.

Hormis une remise plutôt intéressante, le Scandinave a très rarement été touché dans les bonnes conditions par ses partenaires au cours de la première période. Un premier acte marqué d'ailleurs par plusieurs duels perdus et un avertissement écopé dès la 16e minute. Au retour des vestiaires, l'ancien pensionnaire de Bryne n'est pas beaucoup plus apparu à son avantage, incapable de vraiment peser dans les temps forts de son équipe.

Absent...

Considérablement gêné par Presnel Kimpembe au duel et Marquinhos dans les airs, il n'a jamais vraiment existé. Interrogé par la chaîne de télévision norvégienne Viasport en fin de match, il ne s'est pas caché. «Nous étions mauvais aujourd'hui (mercredi)», a-t-il lancé avant d'ajouter. «Nous savions que le match serait difficile, mais ce n'était vraiment pas un bon match de notre part. Ce ne doit pas être une excuse, mais l'absence de nos supporters a compté. Nous sommes habitués à jouer devant 80 000 personnes. Là, il n'y avait personne, c'était horrible».

Pour ne rien arranger, l'intéressé a vu les Parisiens le chambrer publiquement, pendant et après la partie, reprenant sa célébration et la position du lotus pour mieux le narguer sur la pelouse du Parc, dans les vestiaires et même jusque sur les réseaux sociaux. Vexés, les champions de France en titre, à en croire Kimpembe, considèrent que l'attaquant et tout le BvB ont «manqué d'humilité» après l'aller. Perfectionniste, Erling Braut Håland risque d'avoir du mal à digérer...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires