David Trézéguet cherche un club

David Trézéguet présente le trophée Jules Rimet à Bogota en 2018
David Trézéguet présente le trophée Jules Rimet à Bogota en 2018 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il avait raccroché les crampons en janvier 2015, après une dernière aventure en Inde, du côté du FC Pune City. David Trézéguet, 43 ans au compteur, a ces six dernières années représenté la Juventus, comme ambassadeur. Alors que son contrat prend fin dans quelques mois, le Franco-Argentin s'est confié sur son avenir à Gianluca Di Marzio. Le champion du monde 1998 a envie de se rapprocher du terrain. «J'ai commencé à avoir envie d'y retourner,» a-t-il expliqué. Pour Trezegoal, pas question de prendre place sur le banc. Son objectif : devenir directeur sportif. Pour y parvenir, il a suivi un cours à la CONMEBOL, puis a obtenu un diplôme reconnu par la Fédération espagnole à l'Universidad Rey Juan Carlos de Madrid. «En d'autres temps, on pouvait se passer de préparation, plus maintenant : l'œil du footballeur est plus développé, mais cela ne suffit pas», a-t-il expliqué, avant de poursuivre.

« J'attends une équipe qui me fasse confiance et qui croit en moi. Je n'ai plus envie de perdre de temps. » L'ancien buteur de l'AS Monaco a ensuite évoqué le métier de DS. «Dialogue, gestion, préparation sur tous les fronts : économique, juridique, bureaucratique. Le directeur sportif est la figure qui se situe entre les joueurs, l'entraîneur et le club. Les anciens joueurs ont un avantage, car un sentiment unique se crée entre ceux qui ont été sur le terrain dans le passé et les joueurs. Mais il faut trouver le bon équilibre.» Après avoir pu observer les méthodes de la Juventus pendant six années, le Rouennais est prêt à voler de ses propres ailes. «J'ai vu la Juventus dominer, en appliquant la méthode qui a fait son histoire. Mais je crois en la diversification : il faut s'ouvrir pour comprendre où l'on est, l'environnement, les objectifs. C'est ce qui m'intéresse et je ne veux pas manquer d'expérience : je veux bouger et apprendre».

Plus d'infos

Commentaires