Les raisons du clash entre Arthur et le FC Barcelone

Le FC Barcelone croit savoir pourquoi Arthur Melo est parti au clash et a décidé de rester au Brésil, refusant de rejoindre ses partenaires en Catalogne.

Arthur Melo lors d'un match du Barça
Arthur Melo lors d'un match du Barça ©Maxppp

Un jour, une affaire. C'est plus ou moins de cette façon qu'on pourrait résumer ce qui se passe à Barcelone depuis des mois voire des années maintenant. Lundi soir, c'était Arthur Melo qui était au cœur d'une nouvelle polémique. On a effectivement appris que le joueur, dont le départ pour Turin a été acté il y a quelques semaines, refuse de revenir à Barcelone, où il est attendu pour reprendre l'entraînement en vue du huitième retour de Ligue des Champions face à Naples (1-1 à l'aller).

La suite après cette publicité

Une rébellion qui fait logiquement beaucoup parler à Barcelone, où, si certains n'hésitent pas à descendre le joueur, d'autres se montrent plus compréhensifs après le traitement qui lui a été infligé par la direction. Cette dernière a effectivement forcé jusqu'à la fin pour le mettre à la porte alors que lui voulait initialement rester. Quoi qu'il en soit, au sein du deuxième de la dernière édition de la Liga, on estime que c'est - en partie - la Juventus qui est derrière cette affaire. C'est en tout cas ce qu'affirme Mundo Deportivo, journal proche de la direction de Josep Maria Bartomeu.

Des fausses blessures pour ne pas jouer en fin de saison

L'état-major blaugrana est ainsi convaincu que son milieu de terrain de 23 ans ne fait que suivre ce qu'il avait lui même convenu avec la Juventus, à savoir jouer le moins possible avec les Catalans pour ne pas risquer de se blesser. Les dirigeants barcelonais estiment que depuis que son transfert a été acté, le 30 juin dernier, l'ancien de Grêmio n'est plus vraiment impliqué et pense déjà à son avenir turinois plutôt qu'à aider le Barça à remporter les deux titres qui étaient encore en jeu au moment de sa signature, à savoir la Liga et la Ligue des Champions. Ils pensent même que le joueur de la Canarinha a inventé des soucis de santé pour ne pas fouler les pelouses, prétextant souffrir d'une amygdalite pour manquer la rencontre de Liga contre Valladolid par exemple.

Il en aurait fait de même pour éviter le déplacement à Alavés pour le dernier match de la saison, expliquant au staff du Barça être touché à la cheville. Toujours selon le média, les têtes pensantes du club n'ont pas du tout apprécié son entrée en jeu face au Celta, pour son dernier match sous la tunique blaugrana le 27 juin dernier. En plus d'avoir affiché plusieurs gestes de mauvaise humeur en tribunes avant d'entrer en jeu, il n'a rien apporté par la suite. C'est notamment pour cette raison que Quique Setién lui a dit qu'il ne jouerait plus, d'où sa rébellion. Décidément, l'aventure catalane d'Arthur, qui s'annonçait si prometteuse à l'époque, est vraiment en train de tourner au vinaigre...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires