Robert Lewandowski est prêt à faire la guerre au Bayern

Décidé à quitter le Bayern cet été, Robert Lewandowski est prêt à se rebeller alors que le Rekordmeister ne l'entend, pour le moment, pas de cette oreille.

Robert Lewandowski mit der Torjägerkanone
Robert Lewandowski mit der Torjägerkanone ©Maxppp
La suite après cette publicité

Rien ne va plus au Bayern Munich. Alors que tout semblait idyllique il y a encore quelques semaines entre l'un des meilleurs attaquants de la planète football, à nouveau auteur d'une énorme saison (50 buts en 46 matchs en 2021-2022), et l'un des clubs les plus redoutables sur la scène européenne venant de remporter son dixième titre de champion d'Allemagne consécutif, le torchon brûle désormais plus que jamais entre les deux parties. En fin de contrat en juin 2023, Robert Lewandowski veut changer d'air après huit ans de bons et loyaux services en Bavière. Le FC Barcelone, à la recherche d'un avant-centre pour renforcer l'effectif de Xavi et retrouver les sommets en Espagne comme en Europe, lui fait les yeux doux.

Mais Lewy et le Barça se heurtent aux positions fermes du Rekordmeister, inflexible et bien décidé à conserver le buteur de 33 ans encore une année de plus. Les Blaugranas, dans une passe compliquée financièrement, travaillent pourtant d'arrache-pied pour conclure cette opération le plus vite possible. Dans cette optique, le FCB s'apprête à soumettre une offre de 40 M€ au Bayern. Ce n'est pas anodin si les Catalans accélèrent, puisque d'après El Chiringuito, Xavi aimerait avoir Robert Lewandowski à disposition avant le Clasico prévu le 23 juillet prochain à Las Vegas, en match de préparation. Si l'international polonais martèle ses envies de départ depuis plusieurs semaines, la direction munichoise ne lâche, elle, pas l'affaire.

Lewandowski prêt à faire grève cet été

Hasan Salihamidžić, le directeur sportif du club, en a remis une couche auprès de Sky Sports ces dernières heures : « pour l'instant, c'est 100 % (de chances que Lewandowski reste). Le 12 juillet, c'est son premier jour de travail, je l'attends. Je pense que les choses se sont un peu calmées maintenant, a-t-il expliqué, avant de faire part de sa confiance après avoir rendu visite à RL9 dans sa maison à Majorque. Je pense que nous avons eu une très bonne conversation. C'est vrai que j'y étais. Oliver Kahn (président du Bayern, ndlr) était là aussi, nous avons discuté, chaque partie a expliqué sa position, mais nous avons aussi discuté du fait que nous ne voulions pas parler des détails. Mais c'était une bonne discussion. »

Confiant, le DS du FCB semble d'ailleurs l'être quant à l'issue positive de ce dossier chaud pour l'écurie allemande. « Si la situation peut s'améliorer ? Oui, j'en suis convaincu. C'est un professionnel et il a de grands objectifs dans sa carrière. C'est pourquoi c'est réparable. » Les dernières informations de Sport ne vont en tout cas pas vraiment dans ce sens. Le quotidien catalan assure que Robert Lewandowski est prêt, une nouvelle fois, à prendre la parole publiquement pour exprimer ses intentions. Mais surtout, l'ancien attaquant du BvB semble disposé à aller au clash avec sa direction en ne se présentant pas avec le reste du groupe pour le début de la présaison. Un choix visiblement déjà communiqué aux décideurs bavarois, mais qui ne manquera pas d'agiter un peu plus une situation désormais bien loin de l'idylle rêvée.

Plus d'infos

Commentaires