Ligue 1 : le PSG cale face à Nice, l'OM s'impose à Nantes, le Stade Rennais surpris par le LOSC, l'OL chute face à Reims

La fin de cette seizième journée s'est matérialisée par l'excellente opération réalisée par l'OM qui l'a emporté à Nantes (1-0). Le Stade Rennais a chuté face au LOSC (1-2), l'OL a rendu les armes face à Reims (1-2), et Lens et Clermont se sont quittés dos à dos (2-2). Quant au PSG, il n'a pas su prendre le dessus sur l'OGC Nice (0-0).

Lionel Messi et le PSG n'ont pas trouvé la faille face à Nice
Lionel Messi et le PSG n'ont pas trouvé la faille face à Nice ©Maxppp
La suite après cette publicité

La seizième journée de Ligue 1 se poursuivait avec les rencontres programmées à 21 heures. Le Paris Saint-Germain accueillait l'OGC Nice pour le choc de la soirée. Victorieux de l'ASSE dimanche dernier (3-1), les hommes de Mauricio Pochettino, privé de Neymar ce soir, voulaient poursuivre leur invincibilité au Parc des Princes cette saison. Surpris par le FC Metz (0-1) à l'Allianz Riviera samedi dernier, les Aiglons venaient au Parc avec l'intention de jouer un mauvais tour aux Parisiens. Ces derniers se procuraient d'ailleurs la première opportunité du match, avec une frappe vicieuse de Dolberg repoussée par Donnarumma (10e). Il fallait attendre la 27e minute pour entrevoir la première occasion parisienne du match.

Bien alerté par Gueye dans la surface, Mbappé voyait son intérieur du pied repoussé par Benitez. Cinq minutes plus tard, le Gym manquait l'ouverture du score. Sur la droite, Lotomba centrait pour Delort dont la tête était déviée en corner par Donnarumma (32e). Au retour des vestiaires, le PSG se montrait dangereux par Di Maria qui butait sur Benitez puis par Nuno Mendes dont la frappe était repoussée par le portier argentin (50e, 51e). Les hommes de Pochettino se faisaient peur juste avant l'heure de jeu. Alerté sur la droite, Boudaoui centrait pour Dolberg qui voyait sa tête heurter le poteau (59e). Derrière, le PSG poussait mais Mbappé manquait son duel face à Benitez, puis Di Maria voyait sa frappe enroulée filer juste à côté (64e, 76e). Avec ce résultat nul, le club de la capitale confortait sa place de leader mais n'était pas officiellement champion d'automne, l'OM ayant un match en moins.

Le Stade Rennais rend les armes face au LOSC, l'OM s'exporte bien

Sur une pente clairement ascendante ces dernières semaines, le Stade Rennais recevait le LOSC au Roazhon Park. Séduisants dans le jeu, les hommes de Bruno Genesio, dauphins du PSG, comptaient bien conserver leur deuxième place en s'imposant face au champion en titre. Des Dogues tenus en échec à Pierre-Mauroy par le FC Nantes le week-end dernier (1-1). Et contre toute attente, les hommes de Jocelyn Gourvennec ouvraient le score. Weah sur la droite distillait un bon centre pour Xeka qui d'un intérieur du pied trouvait le chemin des filets (0-1, 31e). Dans un bon soir, le champion de France réalisait le break avant la pause par Renato Sanches dont la frappe déviée par Bourigeaud surprenait Gomis (0-2, 45e). En fin de match, le Stade Rennais réduisait logiquement le score par Bourigeaud à la réception d'un centre de Doku (1-2, 85e). Les Bretons chutaient à la troisième place au classement avec ce quatrième revers de la saison.

Auteur d'un bon résultat nul à Lille (1-1) lors de la 15ème journée, le FC Nantes voulait désormais se payer le scalp de l'OM à la Beaujoire. Victorieux face à l'ESTAC (1-0) dimanche dernier, les Olympiens s'étaient repositionnés dans la course au podium. Les Marseillais se montraient dangereux avant la demi-heure de jeu mais ni Payet, ni Gerson ne parvenaient à ouvrir le score (20e, 21e). Fort logiquement, les hommes de Sampaoli trouvaient la faille à la demi-heure de jeu. Payet distillait un bon centre dans la surface pour Gerson dont la frappe en pivot trompait Lafont (0-1, 30e). Les choses se compliquaient encore un peu plus pour les Canaris qui évoluaient à dix après le deuxième jaune reçu par Pallois (32e). Dans le temps additionnel, Lafont sauvait les siens en détournant une belle frappe signée Payet (45e+1). Au retour des vestiaires, l'OM manquait le break de peu par Kamara de la tête à la réception d'un corner frappé par Payet (52e). Les Olympiens se rapprochaient du 2-0 avec Gerson qui alertait astucieusement Guendouzi qui butait sur Lafont (58e). Avec ce deuxième succès consécutif, l'OM devenait le nouveau dauphin du PSG.

Lens tenu en échec par Clermont, l'OL chute face à Reims

Battu par le Stade de Reims (1-0) dimanche dernier, Clermont visait un succès face au RC Lens pour ne pas trop gamberger. La situation demeurait quasi similaire pour les Sang et Or, tenus en échec à Bollaert face à Angers (2-2) vendredi dernier. Les hommes de Franck Haise ne tardaient pas à prendre le contrôle des opérations. Alerté côté gauche, Seko Fofana décochait une belle frappe déviée par Johan Gastien qui trompait Djoko (0-1, 13e). Juste avant la pause, les protégés de Pascal Gastien recollaient au score grâce à Magnin (1-1, 40e). Le RC Lens reprenait l'avantage juste après le retour des vestiaires. Sur la droite, Clauss adressait un centre parfait pour Fofana qui ouvrait bien son pied pour conclure (1-2, 47e). Les locaux ne lâchaient rien et revenaient une nouvelle fois au score. Bayo récupérait le ballon et ne se faisait pas prier pour égaliser (2-2, 65e). Avec ce cinquième nul, Lens restait cinquième au classement.

Enfin, l'Olympique Lyonnais recevait à huis clos le Stade de Reims au Groupama Stadium, dix jours après les incidents qui ont émaillé le début de match face à l'OM. Revigorés par leur succès à Montpellier (1-0), les hommes de Peter Bosz voulaient se rapprocher du top 5 au classement. Les hommes d'Oscar Garcia, victorieux face à Clermont (1-0), désiraient prendre leurs distances sur la zone rouge. L'OL obtenait rapidement la possession en début de match mais ne se montrait pas dangereux. Il fallait attendre la 34e minute pour voir les hommes de Bosz apporter le danger dans la surface champenoise. Bien servi par Gusto dans la surface, Slimani voyait le cadre se dérober sur sa tête. Deux minutes plus tard, Aouar combinait avec Paqueta mais sa tentative filait juste à côté (36e). Malheureusement pour les Gones, les choses se compliquaient au retour des vestiaires. Le Stade de Reims ouvrait le score suite à un corner de Berisha bien coupé de la tête par Faes (0-1, 56e). Dix minutes plus tard, l'Olympique Lyonnais égalisait. Sur la gauche, Boateng distillait un caviar pour Toko Ekambi qui n'avait plus qu'à pousser le cuir au fond des filets (1-1, 66e). Galvanisés par cette égalisation, les Lyonnais poussaient pour prendre l'avantage. Bien lancé dans la profondeur par Mendes, Paqueta butait sur Rajkovic (71e). Très entreprenant, l'OL accentuait sa pression sur les buts rémois, mais Aouar voyait sa tentative bien maitrisée par Rajkovic (72e). Dans le temps additionnel, Reims inscrivait un deuxième but par Ekitike et cueillait à froid l'OL (1-2, 90+3). Une cinquième défaite qui n'arrangeait pas l'OL, dixième de Ligue 1.

Retrouvez le classement de Ligue 1 ici.

Les résultats des matchs de 21 heures

  • PSG 0-0 OGC Nice

  • FC Nantes 0-1 OM : Gerson (30e) pour l'OM

  • Stade Rennais 1-2 LOSC : Bourigeaud (85e) pour Rennes ; Xeka (31e), Renato Sanches (45e) pour le LOSC

  • Clermont 2-2 RC Lens : Magnon (40e), Bayo (65e) pour Clermont ; Gastien (13e, csc), Fofana (47e) pour Lens

  • Olympique Lyonnais 1-2 Stade de Reims : Toko Ekambi (66e) pour l'OL ; Faes (56e), Ekitiké (90+3) pour Reims

Plus d'infos

Commentaires