Inter : Radja Nainggolan, l'heure de la reconquête

Toujours à l'Inter après son transfert avorté à Cagliari, Radja Nainggolan se retrouve dans une situation compliquée. Entre forte concurrence et choix du coach, le Belge va devoir batailler pour retrouver une place dans le XI de départ.

Radja Nainggolan en action avec l'Inter en 2019
Radja Nainggolan en action avec l'Inter en 2019 ©Maxppp

La vie est faite de hauts et de bas, même pour les footballeurs. Arrivé à l'Inter à l'été 2018, Radja Nainggolan avait réalisé de belles prestations sous les ordres de Luciano Spalletti, et ce malgré quelques blessures (36 apparitions toutes compétitions confondues). Mais avec l'arrivée d'Antonio Conte sur le banc, tout a changé. Pas forcément dans les priorités de l'Italien, le milieu de terrain a dû se trouver un point de chute. Rapidement, le choix Cagliari est devenu une évidence suite aux problèmes de sa femme atteinte d'un cancer.

La suite après cette publicité

«J'ai fait un choix, un peu forcé, mais au final, j'ai choisi ça. J'essaierai de bien faire là-bas. Mais il y a d'autres priorités en ce moment, c'était facile de choisir», avait expliqué le Belge à Sky Italia à l'époque. Après son prêt intéressant (29 apparitions, 6 buts, 7 caviars), le joueur de 32 est donc revenu en Lombardie, avec l'intention de repartir rapidement en Sardaigne. Mais voilà, tout ne s'est pas passé comme prévu lors de ce mercato estival pour Nainggolan.

Un milieu de terrain très garni

Alors qu'un accord était en bonne voie, les deux clubs n'ont pas réussi à finaliser l'opération, le propriétaire de l'Inter Steven Zhang se montrant un peu trop gourmand au dernier moment. Une déception forcément pour le «Ninja» qui avait fait son choix de son côté. Malgré tout, le principal concerné a repris le boulot, s'affichant notamment avec le nouveau maillot en préparation. Mais après ce transfert avorté, et avec l'effectif milanais, Radja Nainggolan va devoir batailler pour jouer.

Voir cette publication sur Instagram

⏳loading ⌛️

Une publication partagée par Radja Nainggolan (@radja_nainggolan_l4) le

Comme l'expliquent les médias transalpins depuis la fermeture du mercato, le Belge n'entre toujours pas réellement dans les plans d'Antonio Conte, qui a notamment vu Arturo Vidal débarquer en provenance du Barça pour renforcer son entrejeu. Nicolo Barella et Stefano Sensi sont aussi restés après leur prêt. Suffisant pour apporter énormément de concurrence à Radja Nainggolan. D'ailleurs, depuis le lancement de la saison, le principal concerné n'a joué que seize minutes lors de la 1ère journée contre la Fiorentina. Pour ne rien arranger, l'ancien joueur de l'AS Roma s'est ensuite légèrement blessé. La saison démarre donc mal pour Radja Nainggolan, qui a encore du temps pour faire changer d'avis son entraîneur, qui l'a d'ailleurs intégré dans la liste pour le Ligue des Champions. Très mal même, puisque que le milieu de terrain a récemment contracté le Covid-19.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires