LOSC : Hatem Ben Arfa justifie sa signature surprise

Du haut de ses 34 ans, Hatem Ben Arfa a rebondi du côté de Lille. L'ancien international français s'est exprimé pour la première fois en tant que Dogue ce mercredi.

Hatem Ben Arfa en zone mixte
Hatem Ben Arfa en zone mixte ©Maxppp
La suite après cette publicité

Quel drôle de signature ! Sans club depuis l'été dernier, Hatem Ben Arfa était à la recherche d'un nouveau point de chute, lui qui enchaînait les aventures peu concluantes depuis des années déjà. L'ancien du PSG et de l'OM, entre autres, a signé un contrat de six mois avec le champion de France en titre. Il portera le numéro 11. Et forcément, on attendait de pied ferme les déclarations du principal concerné au cours de cette conférence de presse de présentation, notamment pour savoir les raisons qui l'ont poussé à signer à Lille et pour qu'il fasse un point sur sa forme actuelle.

« Déjà, c'est un club qui est très ambitieux, qui a de très bons joueurs, qui a vraiment un projet. C'est très excitant de pouvoir participer à ce projet, c'est pour ça que je suis venu », a-t-il déclaré, avant de confier qu'Olivier Létang avait bien eu un rôle à jouer dans sa venue : « quand il n'était plus à Rennes on continuait de parler comme ça. Je sais que le président est un compétiteur, quand il va dans un projet c'est pour en tirer le maximum, donc j'ai confiance. Moi aussi je suis très compétiteur, donc forcément ça me plaît beaucoup ».

Il est fit !

Il a également fait savoir qu'il a très faim de ballon... « Je suis un amoureux du foot, j'ai pas voulu aller dans des championnats plus orientés hors-football, je suis frais mentalement, j'ai envie de retrouver la compétition. Mon objectif personnel c'est de donner le maximum pour atteindre nos objectifs, donner de moi pour l'équipe. [...] Il n'y a pas de sentiment de revanche, c'est un challenge qui m'excite beaucoup, si j'ai choisi Lille c'est parce que je sais que ça devient un club très compétiteur, c'est la chose la plus importante pour moi », a expliqué le joueur.

Enfin, il a confié être en pleine forme sur le plan physique : « j'ai essayé de garder un rythme de club, d'avoir des structures d'entraînement, de toucher le ballon, en salle, dehors, sur le plan physique, afin d'avoir des cycles de travail et être prêt pour jouer en club. J'ai eu des échanges physiques avec mon préparateur pour travailler au mieux ». Il a également ajouté qu'il ne sait pas encore si ça sera la dernière aventure de sa carrière, ou s'il pourrait prolonger d'un an supplémentaire si ça venait à bien se passer dans le Nord, assurant ne jamais avoir pensé à la retraite. « C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens », a-t-il répété à deux reprises lorsqu'il a été interrogé à ce sujet... A voir si le bal sera joyeux et allègre, ou s'il tournera vite au vinaigre...

Plus d'infos

Commentaires