Les pépites d'Europe de l'Est à saisir dès maintenant !

Marché pas toujours assez exploré, l'Europe de l'Est regorge de joueurs à potentiel. Après avoir évoqué à l'été 2018 et/ou 2019 Dani Olmo, Radoslaw Majecki, Toma Basic, Aleksandr Golovin ou encore Krzysztof Piątek nous avons fait la liste des joueurs de moins de 25 ans évoluant dans l'Est de l'Europe et qui sont actuellement promis à un bel avenir.

De gauche à droite, Tsygankov, Vlasic, Miranchuk, Tetê, Coman
De gauche à droite, Tsygankov, Vlasic, Miranchuk, Tetê, Coman ©Maxppp

Gardiens

La suite après cette publicité

En 2010, Jan Oblak évoluait en Slovénie, aujourd'hui il est l'un voire le meilleur portier du monde. Ce genre de trajectoire éclair a de quoi motiver et dans l'Est de l'Europe plusieurs portiers ont le potentiel pour faire une grande carrière. Déjà évoqué l'an dernier, Matvey Safonov (21 ans) a confirmé cette saison. Le gardien russe du FK Krasnodar ne cesse de voir sa valeur marchande grimper. Indiscutable, il n'a laissé que des miettes à ses concurrents tout en réalisant 9 clean-sheets en 27 journées de championnat. Titulaire avec la sélection espoir, il ne devrait pas tarder à rejoindre le groupe de la Sbornaya. Concurrent de Matvey Safonov en sélection espoir russe, Aleksandr Maksimenko (22 ans) n'est pas en reste. Auteur d'une grande saison avec le Spartak Moscou malgré les grandes difficultés que rencontre son équipe, il a effectué 9 clean-sheets en 27 matches de Russian Premier League et a confirmé la saison précédente. En Croatie, Ivan Nevistic (21 ans) retient l'attention. Indiscutable à Varazdin où il était prêté depuis février 2019, il a largement contribué au maintien de son équipe avec 10 clean-sheets en 36 journées. Solide dans ses prestations, il va revenir cet été du côté de Rijeka où il devrait avoir un rôle plus important. Djordje Petrovic (20 ans) dispose lui aussi d'un gros potentiel et on vous en a parlé à la fin du mois de juin. Le gardien du FK Čukarički a mis tout le monde d'accord en Serbie. Utilisé à 25 reprises, il n'a encaissé que 26 buts pour 7 clean-sheets et plusieurs clubs sont intéressés. L'OGC Nice, le Paris FC, Getafe, les Glasgow Rangers, Anderlecht et le FC Malines ont pris des renseignements comme nous vous l'avons affirmé tandis que le nouveau coach de l'AS Monaco Niko Kovac l'avait vu en action.

Dodô, ici buteur en Ligue des Champions avec le Shakhtar Donetsk

Latéraux droits

Arrivé au Shakhtar Donetsk à l'hiver 2018 en provenance du Coritiba FC, le jeune latéral Dodô (21 ans) avait ensuite évolué un an en prêt du côté du Vitória Guimarães. Revenu par la grande porte, ce latéral très moderne s'est imposé comme un titulaire au fil de la saison. Débordant d'activité et d'énergie, il a marqué 2 buts et délivré 5 passes décisives cette saison en 31 matches, le Brésilien qui a qualifié sa sélection pour les prochains Jeux Olympiques a été annoncé dans le viseur de nombreux clubs. Le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain étant évoqué. Si le Shakhtar Donetsk attend 30 millions d'euros, nul doute qu'une formation s'alignera sur les exigences du club ukrainien cet été ou lors des prochains mercatos. Déjà évoqué l'été dernier, Cristian Manea (22 ans) n'a toujours pas trouvé de stabilité. Prêté en début de saison au Steaua Bucarest puis depuis janvier à Cluj, l'international roumain (10 capes, 1 but) appartient toujours à la formation chypriote de l'Apollon Limassol. Retrouvant un peu de temps de jeu à Cluj, il serait bien inspiré de repartir sur d'autres bases après une saison bien compliquée. Sous peine de voir sa carrière prendre une mauvaise trajectoire. En Pologne deux joueurs retiennent l'attention à ce poste, Robert Gumny (22 ans) et Karol Fila (22 ans) Le premier évolue avec le Lech Poznan, a livré une saison pleine en tant que titulaire et a déjà été convoqué en sélection. Le second évolue avec la sélection espoir et reste sur un bel exercice avec le Lechia Gdansk (6 passes décisives en 39 matches).

Latéraux gauches

Sur le flanc gauche, un joueur impressionne tout particulièrement. Indéboulonnable avec le Dynamo Kiev mais aussi la sélection ukrainienne (8 capes), Vitaliy Mykolenko (21 ans) a pris en épaisseur cette saison (4 buts et 7 passes décisives en 36 matches). Le latéral gauche a été lié à West Ham et au Napoli et pourrait profiter du prochain Euro en 2021 pour atterrir dans un des 5 plus grands championnats. Lui aussi pourrait rapidement être tenté d'aller ailleurs. Âgé de 19 ans, Michal Karbownik vient de vivre sa première saison pleine avec le Legia Varsovie. Délivrant 8 passes décisives en 38 matches, ce latéral ambidextre a récemment été prolongé et devrait continuer à peaufiner son jeu la saison prochaine en Pologne. Cependant, il dispose de belles capacités et l'Ekstraklasa pourrait vite devenir trop petite.

Défenseurs centraux

Annoncé dans le viseur d'Arsenal l'hiver dernier en cas d'échec dans le dossier Pablo Marí, Myklola Matviyenko n'a pas rejoint l'Angleterre compte tenu de la signature de l'Espagnol. Âgé de 24 ans, celui qui s'est rendu indispensable au Shakhtar Donetsk ne cesse de prendre en importance. En sélection ukrainienne également il a fait son trou. Autre international (9 capes) mais cette fois roumain, Ionut Nedelcearu (24 ans) dispose aussi d'une très belle cote. Demi-finaliste du dernier euro espoirs, il est aussi indéboulonnable avec le club russe du FK Ufa. Défenseur central pouvant aussi évoluer en sentinelle ou même sur le flanc droit, il est suivi par les Rangers. Un peu plus jeune, son compatriote Andrei Chindris (21 ans) est un grand espoir et réalise de belles choses avec Botosani. Pépite arrivée au CSKA Moscou cet été en provenance du FK Ufa, Igor Diveev (20 ans) sera aussi à suivre lors des prochaines années. L'une des rares satisfactions des Armeytsy cette saison en défense pourrait vite goûter aux joies de la sélection s'il continue sur cette voie. Toujours dans le championnat russe, Filip Uremovic (23 ans) a cartonné cette saison. Solide dans les duels, le Croate a permis le maintien du Rubin Kazan. Avec lui, le club du Tartarstan n'a encaissé que 25 buts en 25 matches. En Croatie, le club du Hajduk Split est bien pourvu avec Mario Vuskovic (18 ans) et Ardian Ismajli (23 ans). Le Dinamo Zagreb couve de son côté Josko Gvardiol (18 ans) qui commence à se montrer en équipe première. Enfin, le club polonais du LKS Lodz peut compter sur Jan Sobocinski (21 ans) très appliqué cette saison.

Milieux défensifs

Au poste de sentinelle, le Spartak Moscou dispose de deux bons éléments de choix avec le Tchèque Alex Kral (22 ans) recruté du Slavia Prague l'été dernier. Ce dernier s'est imposé comme une belle solution dans l'effectif de Domenico Tedesco. Issu de l'excellente académie de Chertanovo, Nail Umyarov (20 ans) s'est lui aussi bien adapté au Spartak Moscou glanant du temps de jeu et démontrant ses qualités. Homonyme de son compatriote qui évolue à Bologne, Ladislav Krejci (21 ans) est lui en vue avec le Sparta Prague malgré quelques petits pépins physiques rencontrés en cours de saison. Confirmant cette saison tout son potentiel avec le Dinamo Zagreb, Nikola Moro (22 ans) s'est affirmé en tant que titulaire indiscutable avec les Purgeri. Recruté par le Dynamo Moscou en provenance du FK Ufa, Daniil Fomin (23 ans) a lui aussi réalisé une grosse saison et dispose d'une belle marge de progression.

Milieux relayeurs

Un peu plus haut sur le terrain, on peut retrouver des joueurs talentueux comme Pavel Bucha (22 ans, Viktoria Plzen), Alexandru Cicaldau (23 ans, U. Craiova) et Darko Nejašmić (21 ans, Hajduk Split). Milieu de terrain du Legia Varsovie, Bartosz Slisz (21 ans, Legia Varsovie) est aussi un diamant brut qui est en train d'être poli. Pour le moment international espoir, il est en train, de doucement se faire sa place au Legia Varsovie où il est arrivé cet hiver en provenance du Zaglebie Lubin. Devant se contenter d'un rôle de joker pour le moment au Shakhtar Donetsk où il souffre d'une grosse concurrence, Marcos Antonio (20 ans) parvient tout de même à tirer son épingle du jeu. Le Brésilien qui continue son apprentissage en Ukraine sera assurément un nom qui reviendra dans les prochaines années.

Du côté du club voisin, Mykola Shaparenko (21 ans) a vécu une année très compliquée. Le milieu de terrain du Dynamo Kiev qui restait sur deux saisons intéressantes devra se ressaisir en vue du prochain Euro. Il n'en reste pas moins l'un des plus grands talents du football ukrainien. En Russie, le CSKA Moscou dispose dans ses rangs de deux prodiges. D'un côté Ivan Oblyakov (22 ans) qui est en constante progression et de l'autre Ilzat Akhmetov (22 ans) qui a manqué la fin de saison sur blessure. Daniil Utkin représente lui aussi le futur de la sélection russe. Âgé de 20 ans, le milieu de terrain du FK Krasnodar a réalisé sa première saison pleine avec 4 buts et 3 passes décisives en 22 matches de championnat. Au cours de la saison et notamment depuis la reprise post-Covid-19, il est devenu titulaire avec les Bykis. Enfin, difficile de ne pas évoquer Mathias Normann (24 ans). Surveillé par Manchester United notamment, le milieu norvégien de Rostov est arrivé à la saison de la maturité et un départ pour un des cinq plus grands championnats semblerait idéal dans sa progression.

Aleksey Miranchuk au duel avec Saul Niguez en Ligue des Champions

Milieux offensifs

Arrivé à l'hiver du Lokomotiv Tashkent, le jeune Oston Urunov (19 ans) s'est vite familiarisé avec le championnat russe. Jusque-là joueur du FK Ufa, l'Ouzbek a impressionné lors de ses 10 premiers matches avec le club Bashkir et s'est finalement engagé au Spartak Moscou. Victime d'une rupture des ligaments croisés, Ravanelli (22 ans, Akhmat Grozny) n'a quasiment pas joué cette saison. Son club en a été orphelin puisque l'an dernier, le Brésilien avait inscrit 4 buts et délivré 7 passes décisives en 16 matches faisant étal de tout son talent. Au Lokomotiv Moscou, les frères Aleksey et Anton Miranchuk (24 ans) ont encore une fois assumé le rôle de patron. Notamment le premier qui a la cote en Serie A avec l'AC Milan, l'Atalanta ou encore la Fiorentina qui s'intéressent à lui. Blessé cette saison, le second s'était davantage illustré la saison dernière sortant enfin de l'ombre de son frère. Pour terminer avec la Russie, Nikola Vlasic (22 ans, CSKA Moscou) a confirmé cette saison qu'il était l'un des meilleurs joueurs du championnat. Avec 12 buts et 5 passes décisives en 30 matches, il a été le seul élément fiable offensivement pour le CSKA Moscou cette saison. Un bilan impressionnant pour l'ancien d'Everton qui risque de revenir dans un gros championnat par la grande porte. Il est d'ailleurs en train de devenir un cadre de la sélection croate petit à petit.

Arrivé au Dinamo Zagreb du NK Lokomotiva avec qui il a terminé la saison en prêt, l'international Lirim Kastrati sera particulièrement à suivre. Âgé de 21 ans, le Kosovar reste sur une saison de haute volée avec 11 buts et 7 passes décisives en 34 matches. De quoi nourrir de grosses attentes. Il retrouvera son ancien coéquipier Luka Ivanusec (21 ans). Devenu international croate, il s'est fondu dans l'effectif du Dinamo Zagreb notamment après le départ de Dani Olmo. À son actif 4 buts en 24 matches avec les Purgeri. Grand espoir serbe évoluant à Vovjodina, Dejan Zukic (19 ans), a joué les jokers de luxe et devrait prendre en épaisseur avec son équipe l'an prochain. Sortant les talents à la pelle récemment et ne pouvant pas les conserver, le Partizan s'appuie notamment en ce moment sur Lazar Pavlovic (18 ans). Faisant ses débuts lors de la dernière saison, il devrait briguer cette fois une place de titulaire. Récemment annoncé du côté du Torino, Filip Marchwinski (18 ans, Lech Poznan) est sûrement le plus gros espoir polonais. Suivi aussi par des clubs comma la Juventus et Arsenal, il a réalisé des débuts excellents en Ekstraklasa (20 matches, 3 buts), si bien que son avenir se déroulera loin de la Pologne. Des joueurs comme Jan Matousek (22 ans, Slavia Prague), Olimpiu Morutan (21 ans, Steaua) et Darius Olaru (22 ans, Steaua) nourrissent également de grands espoirs.

Ailiers gauches

Arrivé lors de l'hiver 2019 au Krylia Sovetov, Anton Zinkovskiy (24 ans) appartient toujours au club qui a été relégué en D2 russe. Délivrant 8 passes décisives en 27 matches de championnat, il a de fortes chances de retrouver un club un peu plus huppé. Ses performances de la saison dernière vont en tout cas en ce sens. Le phénomène du football géorgien Khvicha Kvaratskhelia a lui fait des ravages cette saison. Excellent dribbleur, il s'est montré efficace (3 buts et 5 passes décisives en 27 matches) malgré le néant offensif proposé par le Rubin Kazan avant l'arrivée de Leonid Slutski. Depuis l'arrivée du coach russe, il est encore meilleur et devrait poursuivre son apprentissage. Devant se contenter de quelques bouts de match, Antonio Marin n'a pas encore totalement explosé mais cela ne saurait tarder. Bloqué notamment par son aîné Mislav Orsic, le joueur de 19 ans est en plein apprentissage. Les qualités de percussion et la vision du jeu sont néanmoins présentes. Grand espoir du Partizan, Filip Stevanovic a tout explosé cette saison. Avec le joueur de 17 ans, on ne parle pas d'âge, mais de statistiques solides avec 7 buts et 3 passes décisives en 25 matches. Lyon et Nice suivent notamment sa progression. En Roumanie, Florinel Coman (22 ans) semble déjà trop grand pour son championnat. Le joueur du Steaua reste sur une saison impressionnante où il a inscrit 15 buts et délivré 11 passes décisives en 40 matches. À noter que des joueurs comme Valentin Costache (21 ans, Cluj) et Valentin Mihaila (20 ans, U. Craiova) sont aussi promis à un très grand avenir.

Dennis Man

Ailiers droits

Certes, il est déjà connu et conserve une belle cote dans l'ouest de l'Europe mais à 23 ans Malcom reste l'une des pépites évoluant en Europe de l'Est. Le Brésilien s'est bien adapté au Zenit malgré une longue blessure (4 buts et 1 passe décisive en 12 matches). Au Shakhtar Donetsk, ils sont deux à occuper le poste. Il s'agit de Tetê (20 ans) et Manor Solomon (21 ans). Le premier qui est brésilien reste sur une saison à 9 buts et 4 passes décisives en 33 matches et avait vu son nom lier au Bayern Munich ou encore à Manchester United. Son prix est déjà fixé à 50 millions d'euros. Le second est Israélien et en 26 matches, il a inscrit 5 buts et délivré 5 passes décisives avec les Mineurs. L'Atalanta semble apprécier son profil. Lui aussi, il est né en Israël mais il est Ukrainien et évolue pour le Dynamo Kiev, Viktor Tsygankov (22 ans) sort encore une fois d'une grande saison. Malgré les difficultés de son club, il a quand même marqué 17 buts et délivré 8 passes décisives en 39 matches. International ukrainien avec qui il vise une place de titulaire à l'Euro, il a les qualités techniques, la vision de jeu, la vitesse et l'aspect tactique adéquat pour viser bien plus haut.

Grand espoir du football polonais qui a récemment débarqué au sein de la sélection, Sebastian Szymanski (21 ans) avait misé pour le Dynamo Moscou l'été dernier. Un choix payant puisqu'il a été l'un des points forts du club moscovite. Il doit cependant se montrer plus décisif dans l'aspect offensif à l'avenir. Il l'a été pour sa première journée de championnat russe 2020/2021 avec deux passes décisives contre Ural. Prodige de la formation du FK Krasnodar, Magomed-Shapi Suleymanov (20 ans) a vécu une saison à deux vitesses. Tout d'abord impressionnante quand d'un doublé, il a mis à terre le FC Porto en tour préliminaire de la Ligue des Champions. Puis plus compliquée quand il a perdu sa place de titulaire en milieu de saison. Reste que l'ailier russe a su montrer de grandes qualités et un potentiel immense. Chaotique, la saison du Spartak Moscou n'a pas viré au cauchemardesque grâce à Zelimkhan Bakaev (24 ans). Le virevoltant ailier russe a réalisé un exercice impressionnant avec 10 buts et 14 passes décisives en 35 matches ce qui lui a ouvert les portes de la sélection. Grand espoir du Steaua, Dennis Man (21 ans) serait bien inspiré de franchir un nouveau cap dans sa carrière prochainement. Norwich City et surtout l'AS Monaco sont venus aux nouvelles. Sebastian Kowalczyk (21 ans, Pogon Szczecin), Kamil Jozwiak (22 ans, Lech Poznan), Maksim Glushenkov (21 ans, Spartak) et Valentin Gheorghe (23 ans, Astra Giurgiu) seront aussi des ailiers à surveiller.

Fedor Chalov 1920

Attaquants

Ancien attaquant de l'AS Roma, Umar Sadiq (23 ans) s'amuse au Partizan. L'attaquant nigérian qui était évoqué à l'OL lors de l'hiver dernier a livré un exercice exceptionnel avec 17 buts et 17 passes décisives en 39 rencontres. Gardant une grosse cote, il sera demandé cet été. Adam Hlozek (18 ans, Sparta Prague) dispose lui aussi d'une grosse cote étant suivi par des clubs comme Dortmund ou encore l'AC Milan. Attaquant de soutien, il a marché sur l'eau avec 9 buts et 9 passes décisives en 39 matches. La Fortuna Liga semble déjà trop petite pour son talent. Du même âge, le jeune prodige polonais Bartosz Bialek (18 ans) est évoqué du côté du Legia Varsovie et de l'Eintracht Francfort. Le buteur du Zaglebie Lubin a inscrit 9 buts et délivré 4 passes décisives en 19 rencontres d'Ekstraklasa. Attaquant croate du NK Celje, Dario Vizinger (22 ans) a crevé l'écran. Avec 23 buts et 12 passes décisives en 35 matches, il est l'un voire le meilleur joueur du championnat slovène et son futur s'annonce prometteur.

Gros prodige de la formation du Dynamo Kiev et auteur d'un mondial U20 2019 de grande beauté, Vladyslav Supriaha (20 ans) mérite d'être scruté de prés. Évoluant au Dnipro-1 en prêt, il a inscrit 15 buts en 26 matches cette saison. Tube de la première partie de saison dernière en Russie, Eldor Shomurodov (24 ans) a ensuite été moins prolifique mais toujours aussi important. Suivi notamment par l'OL cet hiver, l'attaquant ouzbek a inscrit 11 buts et délivré 7 passes décisives en 28 matches de championnat. Il est l'une des belles surprises de la Russian Premier League. Fedor Chalov (22 ans) a fortement déçu en revanche. Le joueur qui est ou a été suivi par Arsenal, Monaco et Chelsea notamment a connu une longue période sans marquer. Il termine la saison malgré tout avec 9 buts et 9 passes décisives en 39 matches avec le CSKA Moscou. Vendu cet hiver par Krasnodar au Rubin Kazan contre un chèque de 7 millions d'euros, Ivan Ignatjev (21 ans) est lui aussi un grand espoir russe au poste d'attaquant. Malgré un temps de jeu limité lors de la première partie de saison, il termine avec 5 buts et 2 passes décisives en 24 matches. Luka Zahovic (24 ans, NK Maribor), Ivan Bozic (23 ans, Dinamo Zagreb), Petar Musa (22 ans, Slavia Prague) et Benjamin Tetteh (23 ans, Sparta Prague) sont également des buteurs à fort potentiel.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires