Ligue 1 : OL-OM définitivement arrêté

Après deux minutes de jeu, le choc entre les deux équipes a été interrompu suite à un jet de bouteille sur Dimitri Payet. Après plusieurs minutes de tergiversation, le match entre les deux équipes ne reprenait finalement pas.

Dimitri Payet victime d'un jet de projectile.
Dimitri Payet victime d'un jet de projectile. ©Maxppp
La suite après cette publicité

En clôture de la 14ème journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais accueillait l'OM au Groupama Stadium. Côté rhodanien, on voulait se remettre la tête à l'endroit après la gifle reçue à Rennes (4-1) avant la trêve internationale. Tenu en échec à l'Orange Vélodrome par Metz (0-0) avant la trêve, l'Olympique de Marseille visait clairement un succès ce soir pour reprendre sa marche en avant. Pour ce choc de 20h45, Peter Bosz s'appuyait sur un 4-2-3-1 avec le seul Paqueta en pointe. Jorge Sampaoli alignait un 3-4-2-1 avec Milik à la pointe de l'attaque marseillaise.

Dès la deuxième minute, Dimitri Payet qui voulait frapper un corner recevait une bouteille d'eau au niveau de la tempe et s'écroulait sur la pelouse. L'arbitre de la rencontre monsieur Buquet décidait d'arrêter la rencontre. Quelques minutes plus tard, une cellule de crise se réunissait pour analyser la situation. Les informations arrivaient au compte goutte et Prime Vidéo révélait que les joueurs marseillais ne souhaitaient pas reprendre le match. Déjà largement secoué par les événements survenus lors de Nice-OM, l'effectif olympien était fortement choqué par ce nouvel incident. Victime de ce jet de bouteille sur la tempe, Dimitri Payet extrêmement choqué ne se trouvait pas en mesure de reprendre le match. L'arbitre du match monsieur Buquet confirmait de son côté son refus de reprendre le match.

Le Préfet était également consulté pour une possible reprise de la rencontre. Après multiples tergiversations, une annonce pour une reprise du match était effectuée. « Le match va reprendre mais l'info, c'est qu'au moindre incident, le match sera arrêté définitivement. C'était un acte isolé. La personne a été interpellée mais le match sera arrêté définitivement. Le club attend de vous que le match se passe dans les conditions nécessaires. Il doit être festif, encouragez les joueurs. Merci à tous de respecter cette consigne. C'était un acte isolé, maintenant, place au football et au jeu », précisait le speaker du Groupama Stadium au public. Suite à cette précision, les joueurs olympiens n'infléchissaient pas leur position et refusaient toujours de reprendre. Face à cette situation ubuesque, cet Olympique Lyonnais-Olympique de Marseille ne reprenait finalement pas.

Retrouvez le classement de la Ligue 1 ici.

Plus d'infos

Commentaires