Ligue 1 : cet OM est impitoyable

L'OM est toujours invaincu en Ligue 1. Après Monaco, les joueurs de Jorge Sampaoli ont fait une nouvelle démonstration de force ce dimanche, en fin d'après-midi, contre Rennes (2-0). Étouffants et intouchables.

Jorge Sampaoli lors du match entre Montpellier et l'OM
Jorge Sampaoli lors du match entre Montpellier et l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cette saison, l'Olympique de Marseille, en attendant le re-match contre l'OGC Nice, n'a toujours pas connu la défaite. Ce dimanche après-midi, après un voyage éprouvant du côté de Moscou, mais avec le retour de Dimitri Payet, les joueurs de Jorge Sampaoli affrontaient un concurrent aux places européennes, le Stade Rennais de Bruno Genesio.

Une nouvelle fois de plus, comme contre Monaco et contre Moscou, l'OM n'a laissé que des miettes à son adversaire, incapable de ressortir correctement le cuir et donc d'inquiéter un Pau Lopez, qui, même s'il ne rassure pas l'Orange Vélodrome, n'a pas franchement grand-chose à faire. En première période, les statistiques parlaient d'ailleurs d'elles-mêmes.

Genesio avoue la supériorité

67% de possession, 11 tirs, 4 cadrés contre un seul cadré pour leurs adversaires du soir qui avaient toutes les peines du monde à engager un mouvement cohérent. Si le plan de jeu des Moscovites a payé ce jeudi, celui des Rennais a explosé en vol dès l'ouverture du score par Bamba Dieng sur un centre, au premier poteau, de Pol Lirola (48e).

En seconde période, l'OM s'est globalement amusé. La possession leur était toujours largement favorable (62%) et si les Rennais ont tenté plus de frappes (7 contre 6), leur tentative cadrée était unique (contre 2 pour l'OM). Sur un exploit d'Amine Harit, les Phocéens allaient d'ailleurs doubler le score et ainsi se mettre à l'abri tout en gérant, en contre-attaque, la fin de rencontre. Bruno Genesio, lui-même, s'avouait vaincu : « ils sont efficaces, à force de vous mettre une pression et des vagues qui reviennent tout le temps. J'aurais aimé qu'on soit plus juste dans la ressortie. Comme on a pu l'être en première, on l'a fait trop peu pour pouvoir exister dans ce match». Cette saison, l'OM semble intouchable.

Plus d'infos

Commentaires