CdF : le Paris FC en passe 14 au CSC Cayenne, Créteil et le Red Star qualifiés en 32e de finale

Le trophée de la Coupe de France
Le trophée de la Coupe de France ©Maxppp

Suite du 8ème tour de la Coupe de France ce samedi avec un énorme carton à signaler pour la Paris FC. Le pensionnaire de Ligue 2 a infligé une gifle monumentale au petit poucet guyanais, le CSC Cayenne, en s'imposant 14 buts à rien. 14-0, un score digne des plus basses divisions de district de notre beau football français, mais qui illustre bien l'écart existant entre ces deux écuries. Les visiteurs, qui ont dû évoluer à 10 dès la 41e minute de jeu après avoir écopé d'un carton rouge, ont notamment vu Moustapha Name, Lamine Diaby-Fadiga et Morgan Guilavogui claquer un triplé chacun. La hiérarchie est plus que respectée à Charléty et le CSCC, qui voit son très joli parcours se stopper brutalement, repart avec une grosse valise en Guyane.

La suite après cette publicité

Ça passe également pour les deux autres clubs franciliens engagés à 18 heures ce samedi : Créteil et le Red Star. Les formations évoluant en troisième division sont allées chercher leur qualifications dans les derniers instants. Créteil s'est imposé 3-1 à Sarrebourg grâce à deux buts inscrits dans les 5 dernières minutes, alors que le Red Star d'Habib Beye a pris les devants sur la pelouse du GFC Ajaccio à la 74ème minute, grâce au doublé de Damien Durand. À noter l'élimination de Chambly aux tirs au but contre Beauvais à l'issue d'une rencontre sans but.

Les résultats des matchs de 18 heures

Bergerac (N2) 4-0 Stade Bordelais (N2)

Cambrai (R1) 1-4 Amiens (L2)

Chambly (N1) 0-0 (4-5 aux TAB) Beauvais (N2)

Dinan Léhon (N3) (5-4 aux TAB) 2-2 Saint-Malo (N2)

Ergue-Gaberic (R1) 0-2 Vannes (N2)

GFC Ajaccio (N2) 1-2 Red Star (N1)

Linas-Montlhery (N3) (5-4 aux TAB) 1-1 Évreux (N3)

Paris FC 14-0 CSC Cayenne (R1 Guyanne)

Sarrebourg (R1) 1-3 Créteil (N1)

Toulouse Métropole (R1) 0-0 (0-1 aux TAB) Montauban (R2)

Vénissieux FC (R1) (4-3 aux TAB) 1-1 Moulins-Yzeure (N2)

Plus d'infos

Commentaires