PSG : une grande première délicate pour Hugo Ekitike

Pour sa première titularisation sous le maillot du PSG, Hugo Ekitike a vécu une partie étrange face à l'OGC Nice (1-1, 9ème journée de Ligue 1), au Parc des Princes.

Hugo Ekitike sous les couleurs du PSG en Ligue 1
Hugo Ekitike sous les couleurs du PSG en Ligue 1 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il l'attendait depuis longtemps et il aurait pu rêver mieux pour sa grande première. Prêté avec option d'achat par le Stade de Reims au Paris Saint-Germain cet été, Hugo Ekitike (20 ans) a pu connaître sa première titularisation sous ses nouvelles couleurs ce samedi, à l'occasion de la réception de l'OGC Nice (2-1, 9ème journée de Ligue 1). Le Rémois de naissance avait jusqu'ici dû se contenter que de 67 minutes de jeu (hors temps additionnel) réparties sur cinq bouts de matchs avec les Rouge et Bleu depuis le début de la saison 2022-2023.

Pour sa première apparition dans le XI de départ, Hugo Ekitike a vécu une rencontre frustrante, mitigée. Un poil timide dans ses prises de balle dans un premier temps, il s'est ensuite un peu plus libéré, se montrant plus tranchant dans ses prises de décision. Cela ne l'a toutefois pas empêché de toucher un nombre de ballons relativement faible (30), d'autant plus que le PSG avait le contrôle du cuir face aux hommes de Lucien Favre. Le Parc des Princes n'a pu que très rarement voir sa vivacité et sa technique intéressante en action.

Un match frustrant

Hugo Ekitike, crédité d'un 5 dans nos colonnes, a au moins eu le mérite d'afficher un état d'esprit combatif, en étant toujours présent dans les duels, notamment aux abords de la surface. Son attitude irréprochable ne le sauvera pas au moment de regarder les stats, dans un domaine où il se sait attendu, surtout quand il remplace un certain Kylian Mbappé comme ce samedi : O tir, tel est le bilan de la première du n°44 parisien, qui n'a même pas eu l'occasion de toucher le cuir dans la surface de réparation niçoise.

À sa décharge, Hugo Ekitike n'a également pas toujours été servi (31e), ou alors pas forcément dans les bonnes conditions (43e). Et ce alors qu'il s'est démené sur le front de l'attaque en multipliant les appels. Probablement à court de rythme, il a cédé sa place à KM7 juste avant l'heure de jeu (59e), le Bondynois ayant lui délivré le PSG en sortie de banc. « C'est un joueur avec un potentiel incroyable. Il découvre ce qu'est le haut niveau. Il a fallu qu'il trouve ses repères et soit en connexion avec l'animation offensive. Il progresse énormément, il est très bon dans les séances », assurait récemment Christophe Galtier. La "barre de fer" (surnom donné par Messi à Ekitike) a encore beaucoup de travail pour prétendre à bousculer la MNM, indiscutable en ce début de saison.

Plus d'infos

Commentaires