Mercato, Memphis Depay, Rudi Garcia : Jean-Michel Aulas fait le point sur les dossiers chauds de l'OL

Présents en conférence à l'occasion de l'annonce de la prolongation de Marcelo, Jean-Michel Aulas et Juninho ont répondu aux différents sujets concernant l'avenir immédiat de l'équipe première.

Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais
Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais ©Maxppp
La suite après cette publicité

La fin de saison de l'OL a de quoi être excitante. Un 8e de Coupe de France à disputer contre le Red Star (National) plus un sprint final haletant en Ligue 1 où les Gones, actuellement 3es à trois points du PSG, doivent encore rencontrer le LOSC et Monaco, respectivement 2e et 4e du championnat. La qualification en Ligue des Champions est l'objectif principal mais un trophée ne sera pas de trop. Jean-Michel Aulas lui se prend à rêver. Il commence d'ailleurs à préparer la saison prochaine avec la prolongation de Marcelo. Bien sûr, une éventuelle participation à la C1 la saison prochaine changera beaucoup de choses, surtout dans une période où la crise économique frappe toujours.

Le président lyonnais a fait un large point sur les chantiers à venir de son club lors d'un point presse. Il a notamment évoqué l'avenir de Rudi Garcia, en fin de contrat en juin et dont l'avenir est loin d'être réglé. «La situation n’a pas évolué. On a pris la réflexion de ne pas s’engager avant la fin, non pas pour faire durer le suspense mais parce qu’on pense que c’est la meilleure situation pour tout le monde. On a à l’esprit d’aller le plus haut possible. (...) L’hypothèse la plus favorable pour tout le monde, c’est d’être champion. (...) Avec l’expérience, moins on se précipite, mieux c’est », tempère JMA, qui assure au passage n'avoir contacté aucun autre entraîneur.

Andersen vers un transfert définitif à Fulham ?

Le dossier Memphis Depay est lui aussi en stand-by mais pour d'autres raisons. Malgré des discussions, le Néerlandais n'a pas prolongé, lui dont le bail s'achève dans les semaines à venir et tout porte à croire qu'il s'en ira libre de l'OL cet été. «S’il doit repartir pour un plus grand club que l'OL, je me ferais une raison. Si par contre il doit rester, on aura participé à ce qui sera pour lui une histoire encore plus grande car ça voudra dire qu’on a gagné quelque chose.» Toujours au rayon des prolongations, Juninho a pour sa part affirmé que des discussions ont débuté avec Jason Denayer pour qu'il prolonge au club. Arrivé en 2018, le Belge est lié aux Gones jusqu'en 2022 pour le moment.

Le mercato a également été abordé. Face à la conjoncture économique, l'OL va d'abord faire un point sur les éléments prêtés cette saison comme Joachim Andersen, très à l'aise à Fulham. «Je pense qu'il va vouloir prolonger l'aventure là-bas en Premier League, renseigne Juninho. Il a bien joué à Fulham et s'il revient, on va l'accueillir avec les bras grands ouverts.» Aulas prolonge. «Il y en a qui sont susceptibles de partir, d’autres de revenir et il y a une situation économique qui n’est plus celle qu’avant. On sait que, faire venir des joueurs de l’extérieur d'un bon niveau, ça coûte un certain prix. Il faut savoir anticiper. Les opérations qu’on est en train de mener sont de nature à montrer qu’on est ambitieux. » Voilà un premier élément de réponse.

Plus d'infos

Commentaires