OM : Dimitri Payet a assumé

Attendu au tournant par le public et les joueurs du PSG, le numéro 10 de l'OM Dimitri Payet a été décisif lors du Classique et a su garder ses nerfs malgré un traitement particulier.

Florian Thauvin et Dimitri Payet lors d'OM-TFC
Florian Thauvin et Dimitri Payet lors d'OM-TFC ©Maxppp
La suite après cette publicité

Dimitri Payet aime mettre le feu aux poudres. Les supporters marseillais ont évidemment encore en mémoire les attaques virulentes de leur numéro 10 avant d'affronter l'OL de Rudi Garcia la saison dernière. Sur le terrain, il avait répondu présent, avec un magnifique doublé en novembre 2019. Rebelote avant le Classique face au PSG, où ses chambrages à l'issue de la finale de la Ligue des Champions perdue par le club francilien avaient fait jaser et lui promettaient un accueil corsé malgré l'absence des supporters les plus assidus en raison des restrictions sanitaires.

Dimitri Payet a bien eu droit à un traitement particulier sur la pelouse du Parc des Princes dimanche soir. Cela a commencé avec un premier contact avec Neymar et une prise de bec remarquée avec le Brésilien. Le maigre public, lui, ne se lassait pas d'entonner les classiques chants orduriers à son encontre. Plus surprenant, les joueurs parisiens semblaient avoir une dent contre lui en multipliant les contacts. Di Maria lui a ainsi envoyé un tacle par derrière en deuxième mi-temps, puis Paredes s'est aussi chargé de lui mettre un coup dès son entrée sur le terrain.

Une passe décisive et des nerfs maîtrisés

Loin de dégoupiller, Payet a su rester maître de ses nerfs. Et auparavant, il avait surtout su exploiter un des rares ballons offensifs de la soirée, en déposant un coup-franc parfait au deuxième poteau pour Thauvin. Au coup de sifflet final, il a remis la casquette du chambreur pour regarder le virage du Parc des Princes et fêter la victoire, puis il a largement célébré avec ses coéquipiers dans le vestiaire, partageant sa joie sur les réseaux sociaux.

Face aux micros de l'OMtv, il est cependant resté sobre dans ses déclarations d'après-match. « On s'attendait à un match difficile. On a mis en place une stratégie. On a réussi à être récompensé sur un coup de pied arrêté. C'est bien d'avoir mis fin à cette disette de 9 ans », a-t-il déclaré. C'est finalement son entraîneur qui lui a adressé de sincères félicitations. « Dimitri a fait un très bon match. Le PSG l'a bien pressé, agressé, avec les supporters contre lui. Il a gardé son calme, il a bien joué et était fatigué. C'était son retour après le Covid, son premier match. » Et Payet ne s'est pas loupé.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires