Ligue 1 : Monaco s'impose dans la douleur face à Clermont

Auteur d'une prestation aboutie sur le plan collectif et porté par un merveilleux public présent à Gabriel-Montpied, Clermont s'est finalement incliné face des Monégasques en difficulté (1-3). Dominateurs, les Auvergnats peuvent regretter leur manque de réalisme devant le but asémiste. Malgré un visage peu convaincant, l'AS Monaco enchaîne un deuxième succès de rang en Ligue 1 et peut remercier son trio d'attaque Ben Yedder-Volland-Diop, effrayants de réalisme.

Djibril Sidibé en action sous le maillot monégasque
Djibril Sidibé en action sous le maillot monégasque ©Maxppp

Après le traditionnel multiplex de 15 heures, la huitième journée de Ligue 1 se poursuivait ce dimanche à 17 heures. Invaincu dans son antre de Gabriel-Montpied, Clermont (14e, 9pts) recevait l'AS Monaco (15e, 8 pts) et voulait relever la tête après la claque reçue sur la pelouse du Roazhon Park contre le Stade Rennais (0-6). Auteurs d'un surprenant début de saison avec deux victoires en autant de rencontres, le promu auvergnat restait sur une série de cinq matches sans victoire. Dynamique inversée pour les Monégasques qui, après le nul obtenu face à Nice dans le derby (2-2) enchaînaient par un succès contre Saint-Etienne (3-1). De quoi se rassurer suite à une entame ratée en L1 (3 défaites lors des 5 premières journées). Pour cette rencontre, Pascal Gastien optait pour un 4-2-3-1, avec six changements par rapport au cinglant revers subi en Bretagne. Entrées d'Ogier et de N'Simba en défense, Busquets laissait sa place à Gastien devant la défense, alors que Dossou et Berthomier accompagnaient Rashani en soutien de Bayo. En face, Niko Kovac décidait lui aussi d'opérer plusieurs changements. Retours de Maripan, Pavlovic, Tchouaméni, Gelson Martins, Golovin et Ben Yedder dans le 3-4-3 des Asémistes.

La suite après cette publicité

Clermont mal payé...

Dans une ambiance surchauffée et portés par les clameurs de leurs supporters, les Clermontois rentraient parfaitement dans cette rencontre. Alerté sur la gauche de la surface monégasque, Rashani enchaînait d'une belle demi-volée du gauche, mais Sidibé détournait, in-extremis, en corner (5e). Et la température à Gabriel-Montpied allait encore monter d'un cran... Décalé par Berthomier sur le côté gauche, N'Simba adressait un centre précis vers Bayo qui concluait victorieusement du pied droit, sous la barre d'un Nübel impuissant (1-0, 7e). Son 4ème but en L1. Surpris d'entrée, les Asémistes tentaient de réagir immédiatement. Bien trouvé par Ben Yedder, Gelson Martins armait une puissante frappe fuyant de peu le cadre de Desmas (11e). Très laxiste sur le plan défensif, Monaco était proche de commettre l'irréparable quand Berthomier s'effondrait à l'entrée de la surface suite à un contact avec Sidibé mais l'arbitre n'accordait pas de penalty aux clermontois (14e). Pas de quoi freiner les ardeurs auvergnates. Servi dans l'intervalle, Bayo prenait encore le meilleur sur la charnière centrale monégasque en souffrance, mais sa frappe s'envolait au-dessus du but de Nübel (17e).

En très grande difficulté, l'ASM parvenait finalement à réagir, contre le cours du jeu, grâce à un mouvement collectif de classe. Servi par Tchouaméni, Henrique, en une touche, trouvait Ben Yedder qui éliminait Desmas avant de conclure dans le but vide (1-1, 26e). Son 4ème but dans cet exercice. Séduisant collectivement, le CF63 poursuivait, malgré tout, sa marche en avant. Sur un centre de Dossou, Bayo était proche de s'offrir un doublé, mais sa tentative était finalement contrée (33e). Agacé par le comportement des siens, Kovac procédait à un changement dès le premier acte. Remplacé par Matazo, Fofana faisait les frais d'une première période monégasque insipide. Acculés par des Clermontois généreux et incapables de développer leur jeu, les Asémistes affichaient un visage très décevant et Bayo était une nouvelle fois proche d'en profiter mais sa frappe s'envolait largement (44e). Dominé dans ce premier acte (8 tirs à 2 pour le CF63), le club du Rocher parvenait malgré tout à rejoindre les vestiaires, dos à dos avec leurs adversaires du soir (1-1). Un scénario heureux pour l'ASM.

L'attaque princière punit les Auvergnats

Au retour des vestiaires, les Monégasques, très certainement secoués par Kovac à la pause, démarraient tambour battant. Seul dans l'axe, Diop percutait avant de servir Henrique sur le côté gauche. Une nouvelle fois décisif le latéral du club de la Principauté trouvait Volland qui trompait Desmas d'une frappe imparable (1-2, 48e). Proche du break, Diop adressait un centre à destination de Martins mais l'ailier portugais manquait de couper la trajectoire pour quelques centimètres (50e). Secoués dans cette entame de seconde période, les Clermontois tentaient de réagir. Décalé par Bayo, Dossou humiliait le duo Henrique-Maripan d'une feinte de frappe avant de voir sa tentative frôler le montant gauche de Nübel (53e). Assommés par la tournure des événements, les Clermontois ne parvenaient plus à enflammer le match qui perdait largement en intensité.

Percutant, Dossou tentait de réveiller les siens mais sa frappe limpide était parfaitement détournée par Nübel (67e). Malgré quelques timides dernières offensives (78e, 81e), Clermont ne parvenait pas à revenir dans une rencontre pourtant largement dominée (12 tirs à 6 pour le CF63) et finissait même par concéder le but du break en toute fin de match. Profitant d'une erreur de main de Desmas, Diop inscrivait son troisième but de la saison d'une subtile déviation (1-3, 90+1e). Avec ce succès (3-1), Monaco remonte à la 8e place du championnat avant un déplacement périlleux sur la pelouse de la Real Sociedad, jeudi prochain, pour la deuxième journée des phases de poules de la Ligue Europa. De son côté, Clermont tombe à la 15e place et ne parvient pas à stopper cette spirale négative avant d'aller défier Lorient (5e) sur la pelouse du Moustoir à l'occasion de la neuvième journée de Ligue 1.

Le classement complet de la Ligue 1

Les compositions officielles au coup d'envoi

Le XI de Clermont

Le XI de l'AS Monaco

Plus d'infos

Commentaires