Coupe du Roi : Ousmane Dembélé évite le pire au FC Barcelone

Après prolongation, Ousmane Dembélé et Martin Braithwaite ont qualifié le FC Barcelone pour les 8es de finale de Coupe du Roi au terme d'un match loin d'être convaincant sur la pelouse de Cornella, pensionnaire de Segunda B (0-2).

Ousmane Dembélé avec le Barça cette saison
Ousmane Dembélé avec le Barça cette saison ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le FC Barcelone effectuait un court déplacement sur la pelouse de l'UE Cornella pour le compte des 16es de finale de Coupe du Roi. Ronald Koeman alignait un onze inédit, lançant pour la première fois dans le grand bain le jeune milieu de terrain Ilaix Moriba (18 ans) aux côtés de Riqui Puig et Miralem Pjanic dans l'entrejeu. Antoine Griezmann, apparemment pris pour cible par une partie du vestiaire suite à ses propos après la finale de Supercoupe d'Espagne perdue contre l'Athletic (2-3), était lui titulaire en attaque, tandis que Clément Lenglet arborait le brassard de capitaine pour la première fois depuis son arrivée en Catalogne.

Les Blaugranas connaissaient un début de rencontre assez poussif, acculés sur leur but avec une série de corners pour leurs adversaires, pensionnaires de Segunda Division B. Il fallait attendre la fin du premier quart d'heure pour voir la première situation dangereuse pour le Barça, mais Griezmann voyait sa reprise contrée sur un service en retrait d'Ilaix (14e). Francisco Trincão envoyait une belle volée à l'entrée de la surface sur corner, mais Ramon Juan Ramirez veillait au grain (32e). Le portier brillait encore quelques instants plus tard en détournant un penalty botté par Pjanic (38e).

Deux penaltys ratés

Ousmane Dembélé entrait dès le retour des vestiaires en lieu et place de Puig pour faire la différence. Martin Braithwaite, dans une situation idéale, butait sur le gardien adverse (48e). Griezmann s'offrait deux occasions : un centre tir (56e) et une volée (58e) non cadrés. Les locaux plaçaient quelques contres. Sur l'un d'eux, Agus Medina obligeait Neto à se détendre (59e). Quelques instants plus tard, Eloy Gila Marin, bien servi dans la surface, ratait le cadre (60e). Les débats s'équilibraient sérieusement et Gonzalo Carmona, depuis le côté droit, repiquait dans l'axe et envoyait un tir rasant bien capté par Neto (72e).

Les Azulgranas obtenaient ensuite un deuxième penalty pour une faute sur Lenglet dans la surface. Mais Dembélé butait encore sur le gardien casqué de Cornella (80e). Eloy mettait encore Neto à contribution (82e). Braithwaite ratait ensuite une grosse occasion au deuxième poteau, dévissant complètement sa reprise (83e). Ramon Juan Ramirez détournait une frappe de Pjanic sur sa barre (88e) et était tout heureux de voir des reprises de la tête de Ronald Araujo (89e) et Lenglet (90e+2) sur corner passer au-dessus et à côté de ses cages.

Dembélé débloque la situation

Les deux formations devaient donc disputer la prolongation pour se départager. Dembélé manquait son duel face au gardien adverse (91e). Mais dans la foulée, le champion du monde 2018, servi par Pedri lui aussi entré en jeu, envoyait une frappe pied droit des 20 mètres que le n° 1 de Cornella ne pouvait qu'accompagner dans ses filets (0-1, 92e). «Dembouz» trouvait ensuite Konrad De La Fuente, à peine entré en lieu et place de Griezmann, dont la frappe enroulée faisait encore briller un Ramon décidément très en vue (101e).

Medina décochait un tir des 30 mètres, un peu désespéré, que Neto captait tranquillement (109e). Le Barça contrôlait la fin de la rencontre, sans pour autant afficher une terrible maîtrise. Albert Estellés, pour une vilaine semelle sur Araujo, écopait d'un deuxième jaune et laissait les siens à dix pour la toute fin de match (118e). Pedri offrait enfin le but du break à Braithwaite (0-2, 120e). Sans convaincre, le FC Barcelone assure l'essentiel.

Revivez le film de la rencontre grâce à notre live commenté.

Plus d'infos

Commentaires