Quel mercato pour l'OM ?

A quoi va bien pouvoir ressembler le mercato hivernal de l'OM ? C'est très simple. Sans départ, peu de chance de voir beaucoup d'éléments débarquer. Au grand dam d'un Jorge Sampaoli qui considère qu'il lui faut deux ou trois joueurs de plus pour avoir une équipe complète.

Pablo Longoria lors de Montpellier-OM
Pablo Longoria lors de Montpellier-OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

La Ligue 1 édition 2021 a fermé ses portes le mercredi 22 décembre au soir et reprendra le week-end du 7 janvier. Mais, dès le 1er du nouveau mois de cette nouvelle année, le marché des transferts sera ouvert. Ainsi, certains clubs voudront peut-être faire quelques ajustements, d'autres dépenseront sans compter et encore d'autres resteront sages. L'Olympique de Marseille, qui a fait une belle première partie de saison et qui reste engagé en coupe d'Europe, en Coupe de France et à la lutte pour une place en Champions' League, va-t-il se bouger ?

Jorge Sampaoli n'a eu de cesse de le répéter : son effectif est trop court en quantité. Lors de la dernière conférence de presse de Ligue 1, «El Pelado» a expliqué que l'été dernier, il estimait qu'il lui manquait deux ou trois joueurs. Lui et son staff sont toujours convaincus que c'est de ce nombre d'éléments que dépendra la suite de la saison.

Le budget est serré

« Le budget ne dépend pas de moi. On pensait et on pense qu'il nous manque deux ou trois joueurs pour terminer cet effectif, on pensait pouvoir le faire en janvier. Tout cela est lié au budget et si on peut le faire tant mieux, sinon, on fera avec ce qu'on a », a justement expliqué l'Argentin au cours de cette même conférence de presse.

Le budget n'est plus un sujet tabou. D'autant qu'on connaît déjà probablement la réponse : sans vente, il n'y aura pas d'arrivée. L'OM joue avec des finances très serrées et il a même fallu que certains éléments baissent leurs salaires pour permettre la validation du prêt d'Amine Harit l'été dernier. La DNCG a d'ailleurs encadré la masse salariale du club.

Kamara et Mandanda au centre des attentions

Donc forcément, on regarde l'effectif et on se demande bien qui pourrait partir afin d'augmenter la marge de manœuvre de Pablo Longoria. L'été dernier, Boubacar Kamara était un vrai sujet, mais il peut choisir son club dès le 1er janvier. Écurie qu'il rejoindra l'été prochain totalement libre. Jorge Sampaoli a déjà pensé à certaines alternatives en cas de départ cet hiver. Mais pour cela, il faudrait soit que le minot de la Soude décide de s'asseoir sur une juteuse prime à la signature, soit que le président parvienne à le convaincre de prolonger et lui offrir un bon de sortie dans la foulée. Pas facile.

Du côté des partants, forcément, on regarde Steve Mandanda. La légende du club n'est plus que numéro deux au poste de gardien de but et pourrait vouloir un dernier challenge pour tenter de convaincre Didier Deschamps de l'emmener au Qatar l'hiver prochain pour la Coupe du Monde 2022. Mattéo Guendouzi, lui, ne veut pas entendre parler de cela et espère jouer avec Mandanda le plus longtemps possible.

L'OM encore pendu aux choix de Duje Caleta-Car

Enfin, élément incontournable des derniers mercatos, Duje Caleta-Car. Le Croate était au placard en début de saison après avoir refusé de partir. Il est revenu au centre du jeu et a fait quelques performances qui ne sont probablement pas passées inaperçues chez ses courtisans en Premier League. Annoncé sur le départ pour un prêt, Luis Henrique ne l'entend pas de cette oreille et Sampaoli a évoqué le fait qu'il s'approche de plus en plus du onze titulaire.

Vous l'aurez compris, ce mercato marseillais, au niveau des arrivées, dépendra fortement du départ - ou non - de Duje Caleta-Car. Pourtant, les demandes seront nombreuses du côté du staff. L'Argentin l'a déjà évoqué, mais il aimerait bien un latéral capable de défendre sur le côté droit. Il aimerait probablement un autre attaquant pour suppléer Milik et évidemment, il voudra combler les départs. En demandant deux ou trois joueurs de plus, il est peu probable, même si rien n'est a exclure, qu'il soit entendu. L'hiver ne va pas franchement être simple pour Pablo Longoria.

Plus d'infos

Commentaires