OL : une disette offensive qui inquiète !

Vendredi soir, l'Olympique Lyonnais a affronté le Nîmes Olympique dans le cadre de la quatrième journée de Ligue 1 Uber Eats. Et les Gones ont encore manqué d'efficacité offensivement.

L'OL compte sur ses attaquants Moussa Dembélé et Memphis Depay pour marquer
L'OL compte sur ses attaquants Moussa Dembélé et Memphis Depay pour marquer ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'OL était d'attaque. Vendredi soir, les Gones voulaient s'imposer face à Nîmes, quelques jours après avoir perdu face à Montpellier (2-1). Mais comme souvent ces dernières semaines, les Lyonnais ont pêché une nouvelle fois dans la finition. Pourtant, ils ont eu quelques occasions avec Maxwel Cornet et surtout Moussa Dembélé, qui était proche de marquer de la tête (10e). Si Rudi Garcia change de joueurs devant, puisque Memphis et Dembélé étaient titulaires alors que Kadewere et Toko-Ekambi avaient débuté le match précédent, les Gones traversent une période de disette offensive.

Des attaquants qui ne trouvent pas le chemin des filets

Pourtant tout avait plutôt bien commencé avec 4 buts inscrits face à Dijon lors de son premier match (4-1). Il faut toutefois rappeler que Memphis, impliqué sur tous les buts, avait transformé un penalty et que Lautoa avait marqué contre son camp. Ensuite, cela s’est gâté. Muets face à Bordeaux (0-0), les Rhodaniens ont ensuite été battus par Montpellier 2 à 1. L'unique but de l'OL a été inscrit sur penalty par Memphis Depay. Vendredi soir, les Rhodaniens ont concédé un nouveau nul face à Nîmes (0-0) à la maison. Un Groupama Stadium où l’OL n’est plus souverain depuis un petit moment.

Opta indique d’ailleurs que « l’OL n’a pas marqué lors de 7 de ses 13 dernières réceptions en Ligue 1, soit autant que lors de ses 95 précédentes ». Pourtant, Lyon a des armes devant. Mais Memphis Depay (4 buts) semble déjà avoir la tête à Barcelone. Moussa Dembélé (0 but) et Karl Toko-Ekambi (0 but) manquent de réussite. Enfin, Tino Kadewere (0 but), découvre la L1. Interrogé après la rencontre, KTE a confié : «on a pas su marquer encore une fois. On produit du jeu mais on n'arrive pas à concrétiser. On a peut être manqué un peu de jus».

Garcia cherche les solutions

Questionné sur les manques offensifs de son équipe, Rudi Garcia a expliqué : «on a ce manque de réalisme. Cela fait trois matchs où on a les occasions dans les dix premières minutes pour ouvrir le score. A Bordeaux, deux fois, à Montpellier, même si on a frappé sur le poteau, et aujourd'hui (hier) deux grosses occasions. Il faut les transformer. On manque de réalisme offensif en ce moment. Contre des équipes qui jouent toutes derrière avec un bloc bas, si on ne marque pas vite, on a le même scénario tout le match. Il faut trouver les solutions. C'est d'abord de notre faute, nous aurions dû trouver les solutions et concrétiser».

Car cela fait 5h15 que l'OL n'a plus marqué dans le jeu. Rudi Garcia en est conscient, son équipe doit vite retrouver la confiance et le chemin des filets. «Oui, il faut évidemment concrétiser nos occasions. Si nous n'avions pas d'occasions, nous pourrions être inquiets. Mais nous les avons. Maintenant, il faut travailler le réalisme offensif (...) Nous avons des attaquants de grande qualité. Cela peut arriver d'être dans une période moins bonne. J'ai toute confiance en eux». A eux d'en être dignes et de répondre présents le dimanche 27 septembre face à Lorient (5ème journée).

Articles recommandés

Commentaires