Le Conseil d'État rejette la demande de Le Mans et Orléans

Le Mans - Orléans en Ligue 2 en décembre dernier
Le Mans - Orléans en Ligue 2 en décembre dernier ©Maxppp

Les espoirs de Le Mans et d'Orléans ont été vains. Malgré leurs demandes d'être réintégré dans une Ligue 2 à 22 clubs, comme l'avait voté initialement l'assemblé générale de la LFP, le Conseil d'État en a décidé autrement, prenant fait et cause pour la décision du Comex de la FFF. Les deux clubs ont perdu leur combat et descendent de manière définitive en National 1.

La suite après cette publicité

«Même si nous continuons à penser que cette décision est aussi injuste que cruelle, nous prenons acte de cette décision. Nous remercions nos conseils et toutes les personnes qui nous ont soutenus pendant cette période délicate qui a créé un lien indélébile entre nos deux clubs. Dorénavant, nous nous tournons à 100% dans la préparation de la nouvelle saison dans un championnat qui sera très relevé avec la présence à la fois de plusieurs clubs professionnels, de grands noms du football et de spécialistes de la division. (...) Maintenant, place au football !» envoie le communiqué écrit en commun par les deux directions.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires