Ligue 1 : Nice tombe dans le piège dressé par Troyes

Sur le podium de la Ligue 1, l'OGC Nice visait la place de dauphin du Paris Saint-Germain. En déplacement sur la pelouse de Troyes, les Aiglons sont tombés sur le piège tendu par le promu et s'inclinent 1-0.

Laurent Battles, le coach de Troyes
Laurent Battles, le coach de Troyes ©Maxppp

Alors que Lens affrontera Montpellier à 17h (rencontre à suivre sur notre live commenté), l'OGC Nice avait l'occasion de devenir le dauphin du Paris Saint-Germain. Les Aiglons, qui restaient sur des victoires contre Saint-Étienne (3-0) et Brest (2-1), étaient troisièmes avant d'affronter le promu Troyes. Les Aubois qui étaient 17e voulaient s'éloigner de la zone rouge avec une victoire. Pour cela, Laurent Battlès décidait de maintenir une certaine continuité avec son traditionnel 3-4-3 avec malgré tout les retours dans le onze de Jimmy Giraudon, Giulian Biancone et Yoann Touzghar. De son côté, Christophe Galtier faisait aussi du classique en 4-4-2 avec la présence d'Hassane Kamara en lieu et place de Melvin Bard blessé ainsi que les titularisations de Calvin Stengs et Hichem Boudaoui sur les ailes. Devant, Kasper Dolberg et Andy Delort débutaient alors qu'Amine Gouiri commençait sur le banc.

La suite après cette publicité

Troyes a débuté en fanfare

Voulant se mettre rapidement en ordre de bataille, Troyes réalisait un pressing très agressif. Après une première percée de Youssouf Koné sur la gauche (1re) et un centre en retrait de Renaud Ripart sur la droite qui était vite dégagé par la défense (2e), le promu concrétisait. Poussée par son public, l'équipe dirigée par Laurent Battlès accélérait sur la droite. Renaud Ripart réalisait une talonnade pour Giulian Biancone qui centrait vers la surface dans l'axe à ras de terre. En première intention au point de penalty, Mama Baldé décochait une lourde frappe sous la barre transversale (1-0, 4e). Le décor était planté et Troyes mettait encore le danger par les couloirs. Youssouf Koné servait ainsi Renaud Ripart dont la reprise passait à gauche des buts niçois (9e). Troyes étouffait totalement son adversaire. Lancé sur la gauche, Mama Baldé centrait fort vers le second poteau. La lourde reprise de Giulian Biancone était repoussée de justesse par Hassane Kamara (17e).

La première vraie réaction de Nice arrivait sur corner avec la tête d'Andy Delort qui se dérobait sur la gauche (20e). Nice prenait tout doucement le contrôle du jeu et Troyes connaissait un premier coup dur avec la blessure de Oualid El Hajjam (25e). Sorti du terrain, l'ancien joueur d'Amiens a laissé sa place à Adil Rami qui faisait ainsi son tout premier matche avec l'ESTAC (27e). Malgré une possession de plus en plus importante, Nice se heurtait à une équipe troyenne très solide et bien organisée. Gauthier Gallon était assez tranquille en première période. Privé de ballon, Troyes était tranchant sur ses quelques transitions. Sur un bon mouvement côté droit, Rominigue Kouamé distillait un ballon sur la droite de la surface pour Giulian Biancone qui centrait fort devant le but de Walter Benitez. Yoann Touzghar d'une magnifique Madjer trouvait le chemin des filets, mais le but était refusé pour une position de hors-jeu (39e).

Nice n'a pas trouvé de plan à Troyes

Énervé par le déroulement de la rencontre, Kasper Dolberg déclenchait un tir puissant sur la droite de la surface dans la foulée, mais Gauthier Gallon repoussait en corner (40e). Le portier troyen s'imposait dans la foulée face à une tête à bout portant d'Andy Delort (42e). Au retour des vestiaires, Troyes continuait à attaquer avec efficacité. Renaud Ripart sur la droite centrait vers la surface. La reprise de Yoann Touzghar était repoussée par Walter Benitez qui pouvait compter sur le soutien de Youcef Atal qui dégageait ensuite sur sa ligne (50e). Dans une mauvaise journée, Nice n'arrivait pas à réagir et Christophe Galtier faisait entrer Khephren Thuram et Amine Gouiri (56e). Ce dernier ne mettait pas longtemps à s'illustrer avec deux tentatives bien gérées par Gauthier Gallon (58e et 60e). Troyes ne baissait pas ses exigences offensives pour autant et Yoann Touzghar poussait Walter Benitez à réaliser un arrêt en deux temps (64e).

Les minutes s'écoulaient et le temps filait au détriment de l'OGC Nice. De nombreux changements étaient réalisés avec les entrées d'Alexis Claude-Maurice, Evann Guessand (72e) et Morgan Schneiderlin (81e) pour Nice contre celles de Brandon Dominguès et Hyun-Jun Suk pour Troyes (78e). Le rythme baissait un peu et Nice entamait les dernières minutes avec la volonté d'établir un siège. Maintenu à distance par une équipe de Troyes qui continuait de presser haut, l'OGC Nice semblait clairement sans solution. Incapables de trouver les bonnes passes dans le dernier tiers adverse, le club aiglon s'incline 1-0 contre une belle formation troyenne. Au classement, l'OGC Nice reste troisième à deux points de Lens et reste sous la menace de Marseille et Lorient qui se rencontrent ce soir à 20h45 (à suivre sur notre live commenté). Troyes se donne de l'air avec une deuxième victoire cette saison et compte trois points d'avance sur le FC Metz qui est barragiste. Le promu double Bordeaux et pointe désormais à la seizième place.

Le classement de la Ligue 1

Le classement des buteurs en Ligue 1

Le classement des passeurs en Ligue 1

Plus d'infos

Commentaires