FC Barcelone, équipe de France : la durée d'indisponibilité d'Ousmane Dembélé s'allonge encore !

Sorti sur blessure lors du match Hongrie-France, le joueur du Barça a dû déclarer forfait pour la suite de l'Euro. Et on ne le reverra pas de sitôt sur un terrain.

Ousmane Dembélé sous le maillot de l'équipe de France
Ousmane Dembélé sous le maillot de l'équipe de France ©Maxppp
La suite après cette publicité

La malédiction a encore frappé. Souvent privé de terrain par de nombreuses blessures à répétition, Ousmane Dembélé (24 ans) est reparti pour un nouveau long séjour à l’infirmerie. Entré en jeu à la 57e minute du match entre la Hongrie et la France (1-1), l’international tricolore (27 sélections, 4 buts) avait dû céder sa place en fin de match après un coup reçu au genou.

Très rapidement, les nouvelles en provenance du rassemblement français laissaient présager une issue malheureuse pour le joueur du FC Barcelone. Cela s’est confirmé hier avec l’annonce officielle du forfait de Dembélé pour la suite de l’Euro. Un véritable coup dur pour l’intéressé et pour son club.

Un retour pas avant la fin du mois d'octobre

« Je ne peux pas en dire grand-chose, car c'est la malchance qu'il soit blessé. Si je compte sur lui l’année prochaine ? En principe, je compte sur tout le monde. (…) Sa blessure, c'est une chose que vous devez accepter, regarder et analyser, mais maintenant, nous sommes en vacances et nous pensons déjà à la saison prochaine. Il faut l’accepter », avait indiqué Ronald Koeman.

Depuis, les nouvelles annonçaient plusieurs mois d’indisponibilité. Le Barça n’a toujours pas communiqué à ce sujet, mais L’Équipe affirme que Dembélé souffre d’une « d'une lésion importante du biceps fémoral droit » et qu’il a, avec son club, décidé d’aller se faire opérer, probablement en Finlande, là où il s’était déjà rendu par le passé. Et d’après le quotidien sportif, les délais de guérison seront supérieurs à quatre mois ! En clair, si cela se confirme, on ne reverra pas Dembélé sur un terrain avant la fin du mois d’octobre.

Plus d'infos

Commentaires