MHSC : Valère Germain tape du poing sur la table après les incidents

Valère Germain face aux Girondins de Bordeaux
Valère Germain face aux Girondins de Bordeaux ©Maxppp

Valère Germain monte rarement au créneau. Auteur d'un doublé lors du nul spectaculaire entre le MHSC et Bordeaux (3-3) mercredi soir à la Mosson, l'attaquant héraultais s'est confié sur les incidents qui émaillent trop régulièrement les rencontres de Ligue 1 depuis août dernier. Pour l'ancien Marseillais, la LFP n'a pas frappé suffisamment fort après les incidents survenus lors de Nice-OM pour dissuader les fauteurs de trouble.

La suite après cette publicité

« Tout le monde a été énormément impatient durant cette longue période, mais il faut que les supporters se calment même si cela fait plaisir d'évoluer dans une ambiance festive comme ce soir. Il faut que les familles, les enfants, les pères, les mères puissent venir au stade tranquillement, que cela soit une fête comme cela a été le cas ce soir à l'intérieur du stade. Mais c'est vrai qu'il y a pas mal d'incidents depuis le début de saison. Je pense que les sanctions qui ont été prises n'ont pas forcément été assez dures. Quand on envahit un terrain pour moi il doit y avoir des sanctions beaucoup plus dures pour que cela ne se reproduise plus. Je ne suis pas sûr qu'à Nice si y'avait eu dix ou quinze matchs de huis clos, ils seraient tous rentrés sur le terrain à Lens. IL faut que tout le monde se calme, on a besoin des supporters, on joue au football pour prendre du plaisir, eux viennent nous voir pour prendre du plaisir aussi. Il faut que cela reste une grande fête », a ainsi commenté Germain en conférence de presse d'après match. Une prise de position rare qui mérite d'être soulignée...

Plus d'infos

Commentaires