OL : où en est le flop Jérôme Boateng ?

Recruté à l'été 2021 pour apporter ses qualités et son expérience du très haut niveau, Jérôme Boateng a déçu du côté de l'Olympique Lyonnais. L'Allemand a malgré tout encore son mot à dire...

Jérôme Boateng sous le maillot de l'OL
Jérôme Boateng sous le maillot de l'OL ©Maxppp

On l'aurait presque oublié. A 34 ans, Jérôme Boateng (34 ans) est porté disparu cette saison du côté de l'Olympique Lyonnais. Une écurie qu'il a rejoint libre l'an dernier après plusieurs années de bons et loyaux services au Bayern Munich. Les Gones se disaient alors qu'ils avaient frappé un joli coup en récupérant gratuitement un défenseur avec un sacré CV et une solide expérience du très haut niveau. Et malgré un salaire élevé (350 000 euros selon L'Equipe), les pensionnaires du Groupama Stadium se disaient que cet effort valait bien le coup.

La suite après cette publicité

0 match cette saison

Un an plus tard, ils regrettent. Utilisé à 27 reprises, dont 22 fois en tant que titulaire, il n'a pas répondu aux attentes. Souvent dépassé, il a accumulé les erreurs mais aussi les pépins physiques tout en ayant des tensions avec certains coéquipiers. Déçus, les Gones espéraient donc s'en séparer cet été 2022. Mais les dirigeants rhodaniens n'y sont pas parvenus, eux qui ont déjà échoué à vendre des éléments bien meilleurs et plus jeunes comme Houssem Aouar ou Moussa Dembélé. Jérôme Boateng devrait donc aller au bout de son contrat qui prend fin en juin 2023.

D'ici là, on le reverra peut-être sur le terrain avec le maillot lyonnais. Bien qu'il ne soit pas un titulaire dans l'esprit de Peter Bosz, qui mise sur la charnière Thiago Mendes-Castello Lukeba, Boateng pourrait avoir son mot à dire. D'ailleurs, le coach néerlandais, qui devra faire sans Lukeba dimanche à Lens, n'exclut rien le concernant. «Le problème de Sinaly (Diomandé) et Boateng, c'est qu'ils étaient souvent blessés depuis le début de la saison. C'est pour ça qu'ils n'étaient pas là. Les deux s'entraînent avec le groupe. C'est une option possible, mais on a aussi Damien Da Silva».

Bosz ne le lâche pas

L'Allemand, dont le dernier match officiel remonte au 14 mai dernier face à Nantes, soit plus de 4 mois, semble partir de plus loin que ses concurrents. D'autant qu'il n'a pas été épargné par les pépins physiques comme le rappelle Peter Bosz. «Il faut le dire, il n'a pas eu de chance avec les blessures. Quand il s'est entraîné tout seul, il est rentré et une semaine après il était à nouveau blessé. Il a presque passé deux mois hors du groupe. Il n'a pas de chance. A mon avis, l'an dernier il n'a pas au de vraie préparation. Il est arrivé à la fin du mercato et il s'était entraîné avec un préparateur physique, pas avec un groupe».

Il poursuit : «il a couru derrière le groupe. Cette saison, on a choisi de mettre Thiago Mendes à ce poste. Jérôme a souvent été blessé mais on voit qu'il est plus en forme que l'an passé. Honnêtement, il s'entraîne vraiment très bien. A 100%, c'est une option pour moi et ça peut être une bonne chose. C'est important à son âge, c'est quelqu'un qui doit être en forme». Une main tendue à destination d'un joueur qui voudra tenter d'enlever l'étiquette de flop qui lui colle au maillot depuis son arrivée entre Rhône et Saône. Il en aura peut-être l'occasion dimanche à Lens lors d'un déplacement très important.

Plus d'infos

Commentaires