FC Barcelone : l'énorme coup de pression de Xavi à Ousmane Dembélé

Encore invité à s'exprimer sur le cas Ousmane Dembélé, l'entraîneur du FC Barcelone a envoyé un message très fort au Français.

Ousmane Dembélé non loin de Xavi lors d'un entraînement du Barça
Ousmane Dembélé non loin de Xavi lors d'un entraînement du Barça ©Maxppp

Parfois, mieux vaut ne pas laisser traîner les choses. Du côté du FC Barcelone, la situation d'Ousmane Dembélé, au coeur des débats depuis plusieurs mois, a pris une autre tournure ce jeudi, et pas vraiment positive. En fin de contrat en juin prochain, l'ailier de 24 ans n'a toujours pas prolongé son bail avec les Blaugranas malgré plusieurs discussions avec ses dirigeants. Il faut dire que ses demandes, ainsi que celles de son entourage, sont assez... volumineuses. Du coup, le Barça a décidé de prendre le taureau par les cornes jeudi matin.

La suite après cette publicité

Le directeur du football Mateu Alemany a tout simplement invité le champion du Monde 2018 à faire ses valises avant le 31 janvier, date de la fermeture du mercato hivernal : «ça nous semble évident que le joueur ne veut pas continuer au Barça. Et il n'est donc pas engagé avec le projet futur du club. (...) Dans ce cadre-là, il a été communiqué à ses agents et au joueur qu'il faut partir de façon immédiate parce que nous voulons des joueurs engagés avec ce projet. On espère qu’un transfert se produira avant le 31 janvier.»

«La situation d'Ousmane n'a pas changé. Il doit se décider»

Quelques heures plus tard, le principal concerné était lui sorti du silence sur son compte Instagram, mais la situation est toujours aussi tendue même si l'ancien élément du Borussia Dortmund était présent à l'entraînement ce samedi. En conférence de presse avant le match de Liga face à Alavés (dimanche, 21h), l'entraîneur du FCB Xavi Hernandez a remis la pression sur son joueur : «la situation d'Ousmane n'a pas changé. Il doit se décider, rien n'a changé. (...) Il s'entraîne bien, mais il connaît parfaitement sa situation. Il n'y a plus de débat, je pense avoir été clair. C'est à lui de jouer maintenant.»

Déjà écarté par son entraîneur pour le huitième de finale de Copa del Rey perdu face à l'Athletic jeudi soir (2-3 après prolongation), Ousmane Dembélé pourrait donc encore être mis à l'écart dans quelques heures si sa situation n'est pas réglée d'ici là. Mais pour Xavi, il n'y a pas 36 solutions. «Il reste encore des jours (avant la fermeture du mercato, NDLR) et il n'y a pas d'alternative», a enchaîné l'ancien milieu de terrain qui donnera son groupe dimanche matin. Bonne ambiance...

Plus d'infos

Commentaires