Officiel Süper Lig

José Mourinho nommé nouvel entraîneur du Fenerbahçe

Par Valentin Feuillette
3 min.
José Mourinho @Maxppp

L’entraîneur portugais a paraphé son contrat avec le club turc comme cela était pressenti depuis plusieurs jours.

C’était attendu et c’est désormais officiel : l’entraîneur portugais, José Mourinho, va poser ses valises à Istanbul et prendre les rênes du mythique club de Fenerbahçe. L’équipe stambouliote a officiellement annoncé la bonne nouvelle à ses supporters ce samedi soir en publiant une vidéo du Special One s’adressant aux fans : «Bonjour à tous les fans du Fenerbahçe, on se retrouve demain à Kadiköy, commençons notre aventure ensemble», a déclaré le Portugais de 61 ans. Une officialisation sous la forme d’un teasing puisque le mythique club stambouliote prévoit ainsi une plus grande annonce en bonne et due forme dimanche pour accueillir l’ancien coach du Real Madrid, de Chelsea et de l’Inter à la hauteur de son statut.

La suite après cette publicité

Les déclarations ne laissaient plus vraiment de doutes des deux côtés. Présent à Londres pour la finale de la Ligue des Champions entre le Real Madrid et le Borussia Dortmund dans un rôle de consultant, José Mourinho avait alors déclaré quelques heures avant cette officialisation : «nous ne sommes pas encore officiellement d’accord avec Fenerbahçe, mais oui, je veux aller à Fenerbahçe. Ce sera difficile de se qualifier pour la Ligue des Champions, il y a trois tours de qualification. Huit joueurs seront à l’Euro 2024. Ce sera difficile, mais je me battrai pour la Ligue des Champions». Une citation sous la forme de préparation estivale et de stratégie déjà établie avec sa direction.

À lire Allan Saint-Maximin signe à Fenerbahçe

Le Fenerbahçe a doublé le Beşiktaş !

Libre depuis son limogeage de l’AS Rome en janvier dernier, José Mourinho attendait tranquillement un nouveau challenge. Mais son nom ne revenait pas du côté de tous les cadors à la recherche d’un entraîneur, que ce soit Chelsea, Manchester United, l’AC Milan, la Juventus, le FC Barcelone ou le Bayern. C’est du côté de la Turquie qu’il a alimentée les gazettes sportives. Il a notamment été annoncé très proche du Besiktas, avant que Fenerbahçe ne rafle la mise. En effet, l’entraîneur portugais s’est entendu avec l’autre club stambouliote autour d’un contrat de deux ans, qui lui a été proposé par le directeur sportif, de nationalité portugaise comme lui, Mario Branco. Il retrouvera là-bas un effectif compétitif, mais sans Leonardo Bonucci, qui a mis un terme à sa carrière après avoir rejoint le club stambouliote en janvier dernier.Fenerbahçe a achevé la saison à la deuxième place, au terme d’un exercice particulièrement disputé. Malgré une victoire sur le terrain de Galatasaray lors de l’avant-dernière journée de Süper Lig, c’est bien le club rival qui a été titré avec trois points d’avance (102 contre 99 points pour le Fener).

La suite après cette publicité

Désireux de revenir au premier plan et de reconquérir le titre national (le dernier remonte à la saison 2013-2014), le Fener se donne les moyens d’y parvenir en choisissant José Mourinho comme l’avait promis Aziz Yildirim : «Nous rencontrerons Mourinho à Londres samedi. Il m’a dit qu’il avait regardé à la fois le derby et le match d’Istanbulspor. Il me parlera des transferts samedi. Nous prendrons qui il veut. Nous allons lui parler et nous préparer à tout ce qui est nécessaire pour l’équipe. Nous ferons ce qu’il veut, pas de problème. Sachez que l’argent n’est pas un problème. Fenerbahçe a toujours de l’argent». Après le Portugal, l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie, le natif de Setúbal va découvrir un nouveau championnat mais surtout un nouveau pays peuplé de 85 millions de passionnés bercés aux joutes et aux derbys d’Istanbul. Voilà qui promet.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité