Marcus Thuram revient sans filtre sur l'épisode du crachat

Marcus Thuram a été exclu contre Hoffenheim
Marcus Thuram a été exclu contre Hoffenheim ©Maxppp

En pleine bourre, Marcus Thuram, 23 ans, dérape le 19 décembre 2020 face à Hoffenheim, en crachant au visage de Stefan Posch...en pleine pandémie de Covid-19. D'abord logiquement exclu de la rencontre de Bundesliga, il est ensuite suspendu six matches, dont cinq ferme, par la Fédération allemande de Football (DFB). Avec du recul, le fils de Lilian explique comment cette « cassure » lui a été d'une certaine manière nécessaire, dans les colonnes du Magazine L'Equipe. « À l'époque, je me trouve dans la période la plus forte émotionnellement depuis que je joue au foot. Je joue bien en Ligue des champions, je débute en équipe de France... Sans que je sache pourquoi, je commence à changer, à ne plus accepter certaines choses. Du genre : "Toi, tu ne vas pas me parler comme ça." », recontextualise-t-il.

La suite après cette publicité

Dépassé par les événements et son nouveau statut, Marcus craque, puis réalise l'ampleur de son geste : « quand je fais ce geste, je rentre directement dans le vestiaire et j'appelle Khephren en espérant qu'il n'a pas vu les images. J'ai mis plusieurs jours avant de parler à mon père. » Déçu par lui même, le joueur ne se reconnait plus. Le déclic : « au risque de paraître bizarre, je trouve bien qu'il se soit passé quelque chose. Pas le crachat, ni le carton rouge, évidemment. Mais sans cet événement, peut-être que les choses auraient empiré pour moi, que je serais devenu une autre personne. C'est une cassure dont j'ai assumé les conséquences. Maintenant, j'ai compris », confie-t-il lucide et réfléchi.

Plus d'infos

Commentaires