Strasbourg - Rennes : Julien Stéphan s'en prend à l'arbitrage après l'expulsion de Nyamsi

Julien Stéphan sur le banc de Strasbourg
Julien Stéphan sur le banc de Strasbourg ©Maxppp

L'entraîneur de Strasbourg, Julien Stéphan, a réagi au micro de Prime Video samedi après-midi, après la défaite de son équipe (1-3) contre le Stade Rennais. Un revers marqué notamment par l'expulsion du défenseur Gerzino Nyamsi à la 29e minute, coupable d'une mauvaise semelle sur la cuisse de Benjamin Bourigeaud. Une décision arbitrale qui n'a pas été du goût du tacticien alsacien : «Le geste de Nyamsi est maîtrisée, il ne peut pas faire autrement pour éviter Bourigeaud. On a été puni pendant une heure, j'espère qu'on ne sera pas encore puni contre Angers. C'est très, très, très sévère.»

La suite après cette publicité

À dix contre onze pendant une heure, le Racing a eu du mal à rivaliser contre l'efficacité offensive rennaise. De quoi nourrir des regrets selon Stéphan, plutôt satisfait du début de match produit par son équipe : «Jusqu'à une décision qui a changé le cours du match, on jouait bien, on était bien. Il y a eu cette décision à la 30e minute qui change le cours du match. Moi, j'ai bien lu cette intervention et il (le patron des arbitres, ndlr) dit cette semaine : 'on prend l'exemple de Loko, on aurait aimé qu'il n'y ait pas de rouge, car le ballon est dégagé en premier'. C'est exactement ce qu'il s'est passé. On ne comprend pas que le patron des arbitres fasse une sortie comme celle-là et que cette décision soit prise», a-t-il conclu.

Plus d'infos

Commentaires