Ligue 1 : Rennes se relance et enfonce Strasbourg

En supériorité numérique pendant une heure entière, le Stade Rennais s'est relancé face à Strasbourg (3-1), toujours à la recherche de sa première victoire.

Arnaud Kalimuendo buteur avec Rennes contre Strasbourg
Arnaud Kalimuendo buteur avec Rennes contre Strasbourg ©Maxppp

Sèchement battu par le Stade Rennais devant son public, le RC Strasbourg peut avoir de la déception. Toujours à la recherche de son premier succès de la saison, les hommes de Stéphan se frottaient à des Bretons qui montent en puissance en ce début de saison. Avec les titularisations de Gameiro, Diallo, Dagba et Lienard, les Alsaciens souhaitaient montrer son opposition offensive face à l'armada bretonne : Kalimuendo, Gouiri, Bourigeaud et Terrier.

La suite après cette publicité

Mais après un début de match disputé, où Gameiro pensait avoir ouvert le score, mais rattrapé par le VAR (18e), le match a rapidement pris une nouvelle tournure après l'expulsion litigieuse de Nyamsi, pour un pied appuyé sur la cuisse de Bourigeaud (29e). À dix pendant plus d'une heure, l'opération première victoire du RCSA tournait au calvaire. Et moins de dix minutes plus tard, Kalimuendo contrôlait un ballon de Truffert et parvenait à se retourner pour lâcher une splendide demi-volée du gauche (1-0, 38e). Alors que Terrier trouvait la barre transversale juste avant la pause (45e+2).

Kalimuendo a régalé

Au retour des vestiaires, les Bretons avaient clairement pris l'ascendant sur le match. Kalimuendo, encore lui, réalisait un joli travail sur son côté et trouvait Terrier au second poteau, pour faire le break (2-0, 49e). Sels a bien tout tenté pour empêcher le SRFC de prendre le large, mais l'expulsion de leur défenseur central a fait beaucoup de mal. Résultat : les hommes de Genesio ont pu enfoncer le clou. Après une bonne combinaison entre Kalimuendo et Gouiri, l'ancien Niçois pouvait inscrire le troisième but (3-0, 63e).

En fin de match, Strasbourg sauvait l'honneur grâce à Diallo, sur penalty (3-1, 73e), mais l'infériorité numérique était trop dur à supporter pour Stéphan et ses joueurs. Au classement, Rennes remonte à la cinquième place avant d'affronter Nantes lors de la prochaine journée. Strasbourg (18e) tentera encore d'aller chercher sa première victoire de la saison à Angers.

Plus d'infos

Commentaires