Équipe de France : comme Aymeric Laporte, ils peuvent aussi choisir une autre sélection

Possédant la nationalité espagnole en plus de la nationalité française, Aymeric Laporte semble avoir choisi de représenter la Roja pour le prochain Euro. Un choix qui s'entend puisque cela fait plusieurs années que le Basque est aux portes de l'équipe de France sans avoir eu sa chance. Concurrence, sentiment d'appartenance à un pays, compétitivité, les raisons de privilégier une sélection à une autre pour un binational sont quelque chose de propre à soi même et de respectable. Ainsi, nous avons décidé de nous pencher sur les joueurs qui ont fait leurs classes d'âges avec la France et qui peuvent rejoindre une autre sélection.

Théo Hernandez, Jules Koundé, Wesley Fofana et Boubacar Kamara avec la France
Théo Hernandez, Jules Koundé, Wesley Fofana et Boubacar Kamara avec la France ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ceux qui ont déjà connu les Bleus

Jouer un match amical avec une sélection n'a rien d'un choix définitif et plusieurs exemples de joueurs ayant changé d'équipe existent. On peut notamment penser à Diego Costa qui avait disputé un match amical avec le Brésil avant de faire carrière avec l'Espagne. Depuis septembre 2020 les règles ont légèrement changé. Ainsi, pour changer de sélection, il ne faut pas avoir joué plus de trois matches après sa première sélection, il faut avoir moins de 21 ans lors de sa dernière sélection en équipe nationale, que trois ans se soient écoulés après le dernier match disputé avec cette sélection et enfin ne pas avoir pris part à une Coupe du monde ou une Coupe Continentale. Ainsi avec l'ancien règlement, Ruben Aguilar et Houssem Aouar auraient pu encore avoir le choix. Le premier a connu l'équipe de France lors du rassemblement de novembre dernier et a joué contre la Finlande (défaite 2-0). Son père étant espagnol, il aurait pu aussi choisir la Roja. Pour Houssem Aouar, qui a joué le 7 octobre dernier avec les Bleus contre l'Ukraine (7-1), il était possible de changer de sélection et d'opter pour l'Algérie. Cependant, ils ont joué avec les Bleus alors qu'ils avaient plus de 21 ans.

Scénario similaire pour Alassane Pléa qui a aussi goûté à l'équipe de France en octobre 2018 contre l'Uruguay (1-0). Disposant d'origines maliennes, il aurait pu changer d'équipe avec l'ancien règlement, mais ne peut plus. Même son de cloche pour Tiémoué Bakayoko qui avait joué face à l'Espagne (défaite 2-0) le 28 mars 2017, il n'a plus rejoint les Bleus depuis. Pouvant toujours jouer avec la Côté d'Ivoire sur le papier jusqu'à ce changement de règlement, il aurait pu faire volte-face, mais son objectif reste la France comme il l'a récemment indiqué. Convoqué par la France en septembre et novembre 2019, Mattéo Guendouzi n'a pas connu de sélection. Capitaine de l'équipe de France Espoirs, il a souvent clamé que sa priorité était les Bleus, mais théoriquement il a toujours la possibilité de rejoindre le Maroc. Enfin, Jordan Amavi, convoqué avec les Bleus en octobre 2017, peut aussi changer de sélection et rejoindre le Togo. Choisir une sélection est souvent un choix cornélien et certains joueurs ont encore un peu de temps pour se poser la question.

Ceux qui sont proches

Jamais appelé en équipe de France contrairement à son frère Lucas qui en est l'un des cadres, Théo Hernandez dispose de hautes performances lui permettant d'imaginer un futur sous le maillot des Bleus. Après avoir fait ses classes d'âge avec la France, il semble sur la bonne voie. Cependant, il peut toujours faire comme Aymeric Laporte et choisir l'Espagne qui l'a déjà approché par le passé comme son frère. Il est toujours étonnant de ne pas avoir vu Jules Koundé avec les Bleus. Cadre des Espoirs, le Sévillan est excellent depuis deux ans en Andalousie et candidate une place pour l'Euro 2020. Son objectif affiché est bien la France, mais il lui est toujours possible de choisir le Bénin. Rare éclaircie dans la saison de l'Olympique de Marseille, Boubacar Kamara brille avec les Espoirs et semble promis à porter le maillot bleu. Tant qu'il ne joue pas un match officiel avec les Tricolores, la possibilité de jouer avec le Sénégal reste toujours envisageable.

Révélation en Premier League avec Leicester, Wesley Fofana vit une saison XXL avec les Foxes. Également international français avec les Espoirs, le natif de Marseille peut toujours endosser le maillot de la Côte d'Ivoire. Très bons avec le RB Leipzig, Christopher Nkunku, Nordi Mukiele et Ibrahima Konaté ont tous les trois porté le maillot de l'équipe de France Espoirs. Les deux premiers ont le choix entre la France et le RD Congo, tandis que le troisième peut évoluer avec les Bleus comme avec le Mali. Franco-Algériens, Rayan Cherki, Amine Gouiri, Rayan Aït Nouri et Yacine Adli sont tous les quatre très talentueux et ils ont porté le maillot des Bleus lors de leurs classes d'âges. Le dernier aurait d'ailleurs tranché en faveur de l'Algérie pour le futur.. Disposant de jeunes pousses prometteuses, l'AS Monaco brille cette saison. Youssouf Fofana, Benoît Badiashile et Aurélien Tchouaméni qui ont tous les trois joué avec les Espoirs tricolores peuvent aussi jouer avec la Côte d'Ivoire, le RD Congo et le Cameroun.

Sensation asémiste cette saison, le jeune Sofiane Diop est international U20 français et peut toujours changer en faveur du Sénégal et du Maroc. Même son de cloche pour Issa Diop, qui revient en forme avec West Ham, et a le choix entre les Bleus, les Lions de la Teranga et les Lions de l'Atlas. Ces deux derniers donnent cependant la priorité à la France. Frère du Parisien Abdou Diallo qui a récemment choisi le Sénégal, Ibrahima Diallo a lui encore le choix. Il a participé aux rassemblements de la France U21 à l'automne dernier, mais il a manqué l'Euro Espoirs. Natif de Liège, le Rennais Adrien Truffert peut jouer avec la France et les Diables Rouges. International Espoirs tricolore, il a opté pour les Bleus. Enfin, Mohamed Simakan le futur joueur de Leipzig, aurait opté pour la Guinée. Le choix n'est pas encore officiel tant qu'il n'a pas joué de match officiel avec le Sily National mais sa décision semble prise.

Mentions honorables

Moussa Diaby (Bayer Leverkusen, France-Mali), Evan N'Dicka (Eintracht Francfort, France-Camerounais), Jonathan Bamba (Lille, France-Côte d'Ivoire), Moussa Dembélé (Atlético de Madrid, France-Mali), Abdoulaye Doucouré (Everton, France-Mali), William Saliba (Nice, France-Cameroun), Dan-Axel Zagadou (Borussia Dortmund, France-Sénégal), Neal Maupay (Brighton, France-Argentine), Boubakary Soumaré (Lille, France-Sénégal), Bouna Sarr (Bayern Munich, France-Sénégal), Téji Savanier (Montpellier, France-Algérie), Colin Dagba (PSG, France-Bénin), Imrân Louza (Nantes, France-Maroc), Alban Lafont (Nantes, France-Burkina Faso), Faitout Maouassa (Rennes, France-Congo), Romain Faivre (Brest, France-Algérie), Pape Gueye (Marseille, France-Sénégal), Arnaud Kalimuendo (Lens, France-RD Congo), Tanguy Kouassi (Bayern Munich, France-Côte d'Ivoire) ...

Plus d'infos

Commentaires