FC Barcelone : le véritable Ousmane Dembélé est-il enfin arrivé ?

Face à l'Athletic, le Français a été très performant. Mais si son retour en forme est unanimement salué, la prudence reste de mise.

Ousmane Dembélé avec le Barça cette saison
Ousmane Dembélé avec le Barça cette saison ©Maxppp
La suite après cette publicité

Depuis qu’il a rejoint le FC Barcelone en 2017, Ousmane Dembélé vit une aventure faite de hauts, mais surtout de bas. Loué pour son talent et sa capacité à déstabiliser n’importe quelle défense grâce à sa vitesse et ses fameux crochets, le champion du monde 2018 a cependant provoqué davantage de frustrations que de réjouissances. La faute en grande partie à un incroyable enchaînement de blessures. De retour à la compétition à la fin du mois dernier après un énième pépin aux ischio-jambiers, le Français affiche une statistique ahurissante.

Depuis qu’il est arrivé en Catalogne, Dembélé compte pas moins de 9 blessures musculaires et 512 jours d’indisponibilité cumulés en bientôt quatre saisons en Espagne. De quoi donner de sacrés maux de tête aux dirigeants blaugranas, jusqu’à les persuader de tout faire pour l’envoyer dans un autre club. Dembélé, lui, s’est toujours accroché au Barça. Sous contrat jusqu’en 2022, l’ancien Rennais semble persuadé qu’il peut encore s’imposer chez les Culés.

Car le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a le don de subjuguer les observateurs quand il se met à performer, et ce, même si ses statistiques personnelles en Liga cette saison n’ont rien d’exceptionnel (2 buts, 0 passe décisive en 11 matches). Ce fut le cas hier lors du match face à l’Athletic (3-2). Disponible, tranchant, l’ex du BVB a été l’autre homme d’une rencontre marquée par les prestations XXL de Lionel Messi et du jeune Pedri. De quoi lui valoir les félicitations de la presse catalane.

Koeman reste prudent

« Le Dembélé du Borussia Dortmund est enfin là ! Festival du Français à San Mamés : vitesse, débordements. Ousmane vit son meilleur moment au Barça », écrit Sport. « Le facteur Dembélé. L’autre élément déséquilibrant en attaque a été Dembélé. Le Français cassait les lignes, a donné de la profondeur et libérait des espaces pour les montées de Dest », note Mundo Deportivo. Le dynamiteur aperçu au Roazhon Park et au Signal Iduna Park semble donc de retour. Mais attention, ses nombreuses rechutes ont appris au Barça à ne pas se frotter les mains.

« Je pense que s’il se sent bien sur le plan physique, il est mieux sur le terrain. Je ne crois pas qu’il y ait eu des doutes sur ses qualités. Selon moi, les doutes concernent plutôt sa capacité à être en forme sur le plan physique. Pour l’instant, il semble en parfaite condition, mais je dois réfléchir à son temps de jeu et au moment où nous pourrons lui donner du repos parce qu’il n’a pas joué régulièrement depuis un certain temps. Il doit aussi apprendre à gérer son temps de jeu», a glissé Ronald Koeman face à la presse avant de poursuivre.

«Mais nous connaissons ses qualités et nous savons ce qu’il peut apporter à l’équipe. Il nous apporte beaucoup dans les un-contre-un, dans le jeu en profondeur. Il est très bon offensivement et dans sa conduite de balle. C’est très bien pour l’équipe », a conclu le technicien néerlandais. Toujours est-il que revoir un Ousmane Dembélé aussi tranchant reste un plaisir. Même s’il doit être éphémère.

Plus d'infos

Commentaires