Lille : Jonathan David au fond du seau

De nouveau titulaire face au Celtic, Jonathan David n'a toujours pas trouvé la faille avec Lille et a même raté un penalty. Son entraîneur Christophe Galtier le soutient toujours.

Jonathan David lors du derby Lille-Lens
Jonathan David lors du derby Lille-Lens ©Maxppp

Il y a des statuts peu enviables lorsqu'on loupe un début de saison. Celui de recrue la plus chère de l'histoire du LOSC doit actuellement peser bien lourd sur les épaules de Jonathan David, 20 ans. L'international canadien, acheté pour plus de 30 M€ à La Gantoise, n'a toujours pas trouvé le chemin des filets avec le club nordiste. Jeudi soir, en Ligue Europa, il avait une occasion en or d'ouvrir son compteur en tirant un penalty en première période. Hélas, il a vu sa frappe repoussée par le portier du Celtic Glasgow. Preuve, peut-être, de son manque de confiance, il avait tiré plein centre.

La suite après cette publicité

En conférence de presse, son entraîneur Christophe Galtier l'a défendu tout en concédant que cet échec allait lui trotter dans la tête. « Il a le mérite de s’être créé le penalty. Je n’ai aucun reproche à lui faire de le voir tirer mais malheureusement, il a été repoussé. Ça va lui rajouter une pression supplémentaire. On va l’accompagner, on va l’aider. Il est évidemment déçu de ne pas avoir marqué mais content que l’équipe ait pu réagir pour décrocher ce bon match nul. »

Jusqu'à quand ?

Galtier a prolongé sa réflexion sur le sujet. « Il a été intéressant dans ses prises de balle, dans ses déplacements. Mais un attaquant, on lui demande de marquer des buts. S’il avait marqué son penalty, il aurait fait une bonne période. » Avec des si, Jonathan David serait le meilleur buteur de la L1. Les raisons de son début de saison laborieux ont déjà été énoncées: transfert tardif, préparation tronquée, découverte d'un nouveau championnat.

L'international canadien peut au moins se féliciter d'être tombé sur un coach aussi compréhensif, qui lui fournit autant de temps de jeu pour qu'il trouve ses repères et engrange de la confiance. Malgré son inefficacité, David a débuté 7 matches en Ligue 1 sur 8, et 2 (sur 2) de Ligue Europa. Jusqu'à quand Christophe Galtier soutiendra-t-il son attaquant ? Le plus longtemps possible, doit espérer ce dernier.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires