A la découverte de Karim Oussanaa, l'homme qui fait voler les stars du foot en jets privés

Alors que le mercato, période phare des mouvements de footballeurs, a ouvert ses portes en France, Foot Mercato est parti à la rencontre de Karim Oussanaa, l’homme qui, dans l’ombre, fait voler les footballeurs en jets privés.

Karim Oussanaa, ici aux côtés de Florian Thauvin, se présente pour FM
Karim Oussanaa, ici aux côtés de Florian Thauvin, se présente pour FM ©Maxppp

Agents, directeurs sportifs, joueurs : tout ce beau monde s’active lorsque le marché des transferts bat son plein. Pendant le mercato, et même en dehors, les acteurs de la planète football peuvent compter sur Karim Oussanaa pour leur fournir le vol en jet privé dont ils ont besoin. Collaborateur de GoodWill, leader de l’aviation d’affaire en France, ce jeune homme de 23 ans est en charge de la clientèle sportive de haut niveau.

La suite après cette publicité

« Le jet, c’est un outil de travail pour le footballeur. Moi, ma mission, c’est de trouver le meilleur rapport qualité-prix pour lui. Je mets tout en place, de chez lui jusqu’à sa destination. Selon la demande, on fait de l’affrètement, en lien avec les opérateurs, en fonction de la ville de départ et de la ville d’arrivée », nous a-t-il raconté. Depuis trois ans, il s’est constitué un sacré réseau, faisant voler des champions du monde 2018 tels que Florian Thauvin et Benjamin Mendy comme la génération dorée du RB Leipzig Dayot Upamecano, Nordi Mukiele, Timo Werner et Ibrahima Konaté en passant par des Algériens champions d’Afrique des Nations 2019 ou encore des récents vainqueurs de la Ligue des Champions évoluant à Liverpool.

Le rôle clé de Konaté et Thauvin

« Le premier qui me prend un jet, c’est Ibrahima Konaté, c’est lui qui fait un peu basculer ma carrière. Il parle de moi aux autres joueurs de Leipzig, notamment les jeunes Français. De fil en aiguille, toute l’équipe de Leipzig et l’équipe de France Espoirs sont venues vers moi. Deux personnes ont eu un rôle important dans ma carrière, Ibrahima Konaté et Florian Thauvin. Florian, je lui ai fait un vol juste avant le Mondial, il met une photo avec moi sur Instagram. Pas mal de ses potes me contactent. Ça m’a fait de la pub. Beaucoup de joueurs de l’OM sont venus me voir après ça », nous a-t-il dévoilé.

Aujourd’hui, il fait régulièrement voler des stars des plus grands clubs du monde : le Real Madrid, le FC Barcelone, la Juventus, le Bayern Munich ou le Paris SG pour ne citer qu’eux. Homme de confiance, il tente de coller au mieux aux exigences de ses clients. « Il y a des demandes parfois compliquées à gérer niveau timing. On m’appelle quelques fois pour avoir un avion dans l’heure. Mais ce n’est pas un Uber ! Il me faut en général au maximum 3 heures pour organiser un vol», nous a-t-il expliqué, amusé, détaillant les principales raisons qui poussent les footeux à faire appel à ses services, loin d’être donnés à tout le monde.

Réactivité, discrétion et confidentialité

« Certaines villes n’ont tout simplement pas d’aéroport ou bien il n’existe pas de liaison directe entre deux villes. Par souci de temps et de pratique, sur des plages de repos courtes, ils préfèrent prendre un jet. Le joueur passe aussi par moi lorsqu’il ne veut pas aller à l’aéroport, car il ne veut pas qu’on le remarque, qu’on le prenne en photo, qu’on le dérange. Enfin, si le joueur est pressé, pour un rendez-vous urgent ou une autre raison, il m’appelle », nous a-t-il indiqué.

Voir cette publication sur Instagram

What’s up @benmendy23 ?! 🦈🛩

Une publication partagée par Karim Oussanaa 🛩 (@karim.oussanaa) le

En période de mercato, certains le sollicitent par souci de discrétion. « Quand un joueur veut aller passer la visite médicale, visiter les installations d’un club, sans que cela se sache, je suis là, aussi », nous précise-t-il, avant de nous dévoiler une petite anecdote à ce sujet-là. « J’ai fait un vol à un joueur il y a quelques temps qui est parti à Londres, pour signer à Chelsea, mais en dernière minute, ça ne s’est pas fait parce qu’on a atterri trop tard », nous a-t-il avoué. Le genre de péripéties qui rythment cette période chargée pour lui, l’ancien joueur.

Le foot, une passion

Car avant de devenir l’une des plus jeunes références dans son domaine, Karim Oussanaa a tenté sa chance dans le foot. « J’ai joué à l’US Orléans, au Tours FC puis à Marseille Consolat. Ça ne s’est pas bien passé là-bas. Je ne jouais pas. Ma préparation s’est mal passée. Je suis rentré directement chez moi, à Orléans. Le foot, je sentais que ça commençait à devenir compliqué. Je me suis dit : "soit je me casse la tête sans savoir si je vais y arriver, soit je trouve une alternative en restant dans le milieu du foot grâce à mes connaissances". Il fallait que je rebondisse dans quelque chose. Cette opportunité s’est présentée. J’ai foncé direct », nous a-t-il lancé.

Sans aucun regret pour celui qui reste un passionné de ballon. « Je suis un passionné de foot. Certains joueurs dont j’étais fan plus jeune, dont j’achetais même le maillot, avec qui je jouais à la console, maintenant, je travaille avec eux, c’est fou ! », a-t-il conclu. Et ne comptez par sur lui pour trahir une info mercato bien gardée. Apprécié pour sa discrétion et son professionnalisme, Karim Oussanaa - que le grand public a aussi découvert dans le show de téléréalité JLC Family, pour lequel il s’est chargé de toutes les réservations de vols en jets privés - sait garder un secret. Ce qui se passe dans les airs, reste dans les airs.

Plus d'infos

Commentaires