La stratégie d'Aulas pour mettre l’OL dans le top 10 européen !

Par Sébastien DENIS
2 min.
Olympique Lyonnais @Maxppp

Rien ne semble pouvoir arrêter l'OL. De quoi réjouir Jean-Michel Aulas qui entend bien retrouver le top 10 européen à court terme, fort d'une stratégie plutôt bien ficelée.

L’OL est irrésistible et survole la Ligue 1 depuis quelques semaines grâce à l’émergence d’une jeune et ambitieuse génération de joueurs emmenée par Alexandre Lacazette. Un véritable pied de nez de Jean-Michel Aulas à tous ses détracteurs et à ceux qui pensaient que le Lyon était mort. Et à écouter l’emblématique président de l’OL, le meilleur est à venir grâce notamment au stade des Lumières qui sera inauguré dans quelques mois.

La suite après cette publicité

Un nouvel écrin qui offrira au club rhodanien une nouvelle manne financière qui lui permettra, à terme, de se retrouver dans le top 10 européen au niveau des ressources. « On a fait nos calculs pour faire en sorte qu’en exploitation normale, on n’ait pas à vendre de joueurs. Pour tous les présidents de L1, c’est quand même le nec plus ultra. Depuis des années, on est tous obligés de céder des joueurs pour équilibrer les comptes. À partir de l’entrée dans le nouveau stade, on doit pouvoir parvenir à l’équilibre sans avoir à monnayer l’effectif », explique JMA dans France Football.

À lire OL : David Friio raconte les coulisses du retour de Georges Mikautadze

Remettre l'OL dans le top 10 européen !

Un signal fort envoyé aux supporters lyonnais qui peuvent caresser le rêve un peu fou de voir Alexandre Lacazette et les pépites lyonnaises prendre possession du futur grand stade de l’OL. Un espoir confirmé par le président lyonnais qui dévoile son plan pour intégrer rapidement le top 10 des clubs européens. « Il faudra ne pas perdre nos joueurs actuels. Les jeunes vont vouloir assez vite avoir des statuts correspondants à ceux qu’ils pourraient avoir dans les grands clubs européens. Soit il faudra actualiser les meilleurs en termes de rémunération et c’est normal ; soit il faudra aller chercher un complément. Mais l’idée, c’est vraiment d’être dans les dix premiers européens en gardant nos jeunes joueurs. On en a déjà conservé quelques-uns. Ce serait magnifique de garder tous les autres. »

La suite après cette publicité

Le top 10 européen, tel est le nouvel objectif de Jean-Michel Aulas. Un rang que l’OL a abandonné un soir d’avril 2010 à la sortie d’une demi-finale de Ligue des Champions perdue face au Bayern Munich (0-1, 0-3). Avec un stade flambant neuf, une qualification en Ligue des Champions qui tend les bras à l’OL, un nouveau business model et une génération telle que celle dirigée par Hubert Fournier, le plan mis en place par JMA est tout sauf utopiste. Reste désormais à transformer l’essai. « Tout est réuni pour que le scénario soit parfait. Attention quand même ! Dans la vie, les choses ne se passent pas toujours comme on l’imagine », rapporte le président lyonnais. Il ne croit pas si bien dire.

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité