Atalanta : un mercato pour rester au sommet

Sensation de cette saison avec un quart de finale de Ligue des Champions au compteur, l'Atalanta a déjà bien avancé sur son mercato. Ambitieuse, la Dea souhaite rester une des meilleures équipes d'Italie.

Gian Piero Gasperini pendant un match de l'Atalanta
Gian Piero Gasperini pendant un match de l'Atalanta ©Maxppp

Depuis quatre ans, l'Atalanta s'est installée comme une équipe du haut de tableau en Italie. 4e de Serie A en 2017, 7e de Serie A en 2018, 3e de Serie A en 2019 et 3e de Serie A en 2020, la Dea est désormais une valeur sûre en terre transalpine. Cette saison 2019/2020 fait date comme la plus belle de l'histoire du club. Troisième à seulement cinq points du champion, la Juventus, la formation de Gian Piero Gasperini a atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions pour sa première participation (défaite 2-1 contre le Paris Saint-Germain). Si faire aussi bien sera assez compliqué, ce n'est pas du tout impossible et la formation lombarde s'est déjà bien préparée pour la saison prochaine. Disposant d'une colonne vertébrale assez stable depuis quelques années, l'Atalanta ne va pas connaître de révolution ni se faire piller. Souhaitant comme toujours grandir à son rythme, l'équipe de Bergame s'est renforcée financièrement au fil des années et n'a pas manqué de se distinguer avec des coups bien sentis comme souvent.

La suite après cette publicité

Également compétente dans la vente, l'Atalanta a déjà empoché plus de 40 millions d'euros en transferts. Les options d'achats de Gianluca Mancini (13M€, AS Roma), Etrit Berisha (3,5M€, SPAL) et Marco D'Alessandro (3M€, SPAL) ont été levées. Juste après, Timothy Castagne (24 ans) a rapporté 21 millions d'euros en signant pour Leicester. Un très beau chèque pour un élément certes important, mais pas toujours titulaire. Des départs, il pourrait y en avoir avec notamment Hans Hateboer. Le piston droit néerlandais de 26 ans est cependant toujours au club pour l'instant. Son pendant gauche Robin Gosens (26 ans) a lui été annoncé dans le viseur de Chelsea et de l'Inter, mais les premiers ont signé Ben Chilwell tandis que les seconds sont tout proches d'accueillir Aleksandar Kolarov. Si d'autres mouvements peuvent encore intervenir au cours du prochain mois, les autres cadres de l'équipe ont de grandes chances de rester. À noter aussi la non-prolongation d'Adrien Tamèze qui a depuis signé à l'Hellas Vérone.

Un mercato déjà bien avancé

Ne perdant pas beaucoup d'éléments, l'Atalanta n'a pas enflammé le mercato, mais a quand même investi de façon intelligente. Prêté par Chelsea depuis deux ans, Mario Pasalic (25 ans) a logiquement été conservé moyennant 15 millions d'euros. Préparant l'avenir, l'Atalanta a aussi été voir du côté de la Juventus en achetant le prometteur Simone Muratore (22 ans). Ce dernier qui a coûté 7 millions d'euros a été immédiatement prêté en Serie B à la Reggiana afin de s'aguerrir. Pour renforcer sa défense, la Dea a aussi pioché à Turin avec Cristian Romero (22 ans). Prêté la saison dernière au Genoa, le défenseur central argentin est arrivé sous forme de prêt payant de 2 millions d'euros avec une option d'achat située entre 20 et 25 millions d'euros. Un bel investissement qui a suivi celui d'Aleksey Miranchuk (24 ans). Voulant apporter un nouveau profil technique dans le trio d'attaque et apporter plus de concurrence, l'Atalanta a choisi le milieu offensif russe.

Face notamment au doute entourant l'avenir de Josip Ilicic (32 ans), le joueur du Lokomotiv Moscou a signé contre 14,5 millions d'euros alors qu'il sortait d'une saison pleine (16 buts et 5 passes décisives en 32 matches). Un renfort qui ne sera pas de refus dans un secteur très efficace (116 buts en 48 matches la saison dernière) et où on retrouve déjà Luis Muriel (29 ans), Duvan Zapata (29 ans), Papu Gomez (32 ans), Ruslan Malinovskyi (27 ans) et Josip Ilicic (32 ans). Bien que sa carrière était menacée suite à la dépression dont il a souffert courant juillet et lors du mois d'août, l'attaquant slovène a fait son retour à l'entraînement et devrait revenir progressivement dans l'équipe. Disposant d'un attirail de qualité, l'Atalanta reste attentive sur le mercato. Latéral droit de l'AS Roma prêté l'an dernier, Rick Karsdorp (25 ans) aurait pu débarquer pour compenser le départ de Timothy Castagne à Leicester. Le Néerlandais était sur le point d'arriver sous la forme d'un prêt avec obligation d'achat. Mais la situation s'est peu à peu compliquée. Finalement, c'est Cristiano Piccini (27 ans) qui a débarqué en provenance de Valence sous la forme d'un prêt avec option d'achat. Le latéral gauche colombien Johan Mojica (28 ans) arrive de son côté sous la forme d'un prêt avec option d'achat afin d'offrir une autre option aux Lombards. Le club transalpin surveillait aussi la situation de Mattia Perin (27 ans) mais ce dernier a rejoint le Genoa. Le joueur de la Juventus aurait pu arriver pour compenser l'absence de Pierluigi Gollini qui est toujours blessé.

Mais ce n'est pas tout, face à la possibilité de voir partir Alejandro Papu Gomez (32 ans) en Arabie Saoudite puisque Al-Nassr aurait proposé 15 millions d'euros, l'Atalanta a placé ses pions pour plusieurs joueurs. On retrouve notamment l'international marocain de Schalke 04, Amine Harit (23 ans) qui reste sur une saison plutôt satisfaisante malgré la méforme de son équipe. Ce dernier qui a marqué 7 buts et 7 passes décisives la saison dernière dispose de qualités assez semblables à celui de l'Argentin. Assez similaire aussi, Nikola Vlašić (22 ans) avait été approché. Dépositaire du jeu du CSKA Moscou et désormais de la sélection croate, l'ancien d'Everton a démarré tambours battants la saison en Russie avec déjà 4 buts et 2 passes décisives en 5 matches. Cependant, les Hommes de l'Armée entendent conserver le joueur pour encore au moins une saison. Autre profil étudié mais cette fois pour renforcer l'équipe et pas forcément compenser un départ, celui de Jérémie Boga (23 ans). Révélation en Serie A avec Sassuolo, l'ailier ivoirien jouit d'une belle cote avec Rennes, le Bayer Leverkusen ou encore le Napoli sur les rangs. L'Atalanta s'est aussi positionnée afin d'attirer l'ancien joueur de Chelsea.. Finalement pour renforcer son attaque, la formation de Gian Piero Gasperini s'est adjugé les services du buteur du PSV Eindhoven Sam Lammers (23 ans) contre 9 millions d'euros. Une nouvelle option offensive pour la Dea. L'Atalanta veut se donner les moyens de ses ambitions et tentera cette année encore d'impressionner l'Europe du football.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires