Chelsea : Thomas Tuchel ouvre grand la porte à Pierre-Emerick Aubameyang

Thomas Tuchel ne se cache plus pour tenter de convaincre Pierre-Emerick Aubameyang de le rejoindre à Chelsea.

Thomas Tuchel, tout sourire avec Raheem Sterling
Thomas Tuchel, tout sourire avec Raheem Sterling ©Maxppp
La suite après cette publicité

On va découvrir ce soir le nouveau visage du FC Barcelone. Lewandowski, Raphinha, Christensen, ou encore Kessié, ils sont tous arrivés cet été et devraient faire leur début ce soir à lors de la 1ère journée de Liga face au Rayo Vallecano. A l'inverse, certains joueurs feront sans doute leur dernière entrée au Nou Camp. On pense par exemple à Memphis Depay, dont le départ est dorénavant souhaité par la direction. L'ancien Lyonnais ne sera pas le seul dans ce cas.

La direction a déjà soutenu qu'elle préférerait conserver Pierre-Emerick Aubameyang (32 ans) mais l'attaquant est courtisé par Chelsea et surtout Thomas Tuchel. Forcément, quand on connaît la capacité financière du club anglais, on réfléchit à deux fois quand il présente une offre. Un prix a même été fixé à 25 M€ pour le Gabonais, qui, rappelons-le, est arrivé en janvier dernier, libre de tout contrat après avoir résilié le sien à Arsenal. L'opération serait incroyablement bénéfique.

Tuchel invite Aubameyang à le rejoindre

Surtout que le Barça est toujours en manque de liquidités pour boucler ses derniers dossiers et enfin inscrire Jules Koundé. Il y aura de quoi satisfaire tout le monde, y compris Thomas Tuchel qui n'a manqué de tarir d'éloges à propos de l'ancien joueur qu'il a eu sous ses ordres au Borussia Dortmund. «Nous avions une relation très étroite et nous l'avons toujours gardé quand il jouait à Arsenal. Ils restent toujours vos joueurs d'une certaine manière, et Auba est l'un de ces gars.»

Comme une invitation à le rejoindre car l'Allemand cherche un attaquant depuis les départs de Lukaku et Werner. Et ne lui parlez pas de problème de comportement comme Arteta a pu connaître. «Je n'ai aucune inquiétude parce que je n'ai rien vécu de tout ça. Cela n'a rien à voir avec la situation à Arsenal, que je ne commenterais pas non plus par respect. Je ne sais pas ce qui s'est passé. À Dortmund, il n'y a jamais eu de problème.» C'est ce qu'on peut nommer un bel appel du pied.

Plus d'infos

Commentaires