Fair-play financier : Monaco toujours sous surveillance, l'OL aussi dans le viseur !

Dans le cadre du fair-play financier, l'AS Monaco et l'Olympique Lyonnais sont sous le coup d'une enquête approfondie de l'UEFA.

Aulas peut avoir le sourire
Aulas peut avoir le sourire ©Maxppp

L'Organisme de Contrôle Financier des Clubs de l'UEFA (CFCB) vient de publier un communiqué officiel pour rendre compte de son activité. Cette chambre spécialisée vérifie que les clubs participants aux différentes compétitions européennes respectent les règles du fair-play financier. Déjà dans le viseur de l'instance, l'AS Monaco reste sous très haute surveillance après avoir présenté un déficit trop important au mois de juin.

La suite après cette publicité

L'ASM, au même titre que six autres formations (l'AS Roma, Besiktas, l'Inter Milan, le FC Krasnodar, Liverpool et le Sporting CP), fait donc toujours l'objet d'analyses poussées et reste donc sous le coup d'une éventuelle sanction, comme en ont subi le Paris SG et Manchester City cet été, en cas d'irrégularités constatées et prouvées. Mais le club princier n'est pas le seul à être dans la mire du CFCB.

Les comptes de l'OL épluchés mais

Toujours selon le communiqué du jour, l'Olympique Lyonnais, éliminé en barrage de l'Europa League par les Roumains d'Astra, doit présenter des documents additionnels dans le cadre des enquêtes de l'instance dirigeante du football européen. Les Gones, comme le Sparta Prague, Hull City, le Panathinaïkos, Ruch Chorzow et Wolfsburg, afficheraient des bilans ne respectant pas le règlement du fair-play financier. Ils ont jusqu'à février 2015 pour fournir les pièces et les explications nécessaires à l'UEFA. Faut-il s'inquiéter pour l'OL et l'ASM ? Pas franchement à en croire les Gones.

«L'Olympique Lyonnais, qui collabore de manière proactive et transparente avec les équipes UEFA depuis l'origine du Fair Play Financier, est serein quant aux conclusions finales de cette phase d'analyse supplémentaire liée au processus standard de contrôle régulièrement mis en œuvre par l'UEFA et l'ICFC, qui devraient être communiquées avant fin février 2015». On attendra tout de même les conclusions de l'enquête.

Dans le même thème :

Plus d'infos

Commentaires