Les enjeux de la dernière journée de Ligue 1

Par Justin Schroeder
6 min.
Maxence Caqueret face à Lens @Maxppp

Suite et fin de la saison de Ligue 1. Le championnat de France 2023-2024 tire sa révérence ce dimanche après dix mois de compétition. Alors que le Paris Saint-Germain a déjà été sacré champion et que Clermont est déjà relégué, la dernière journée de Ligue 1 réserve encore de nombreux enjeux…

Dernière journée de championnat et beaucoup de choses peuvent encore changer au classement. Entre la Ligue des Champions, les places européennes (Ligue Europa, Ligue Europa Conférence) et le bas du classement, il reste des enjeux de taille pour cette 34e journée et les neuf matchs à jouer peuvent encore réserver des surprises au classement. Brest peut toujours rêver d’une qualification directe pour la Ligue des Champions, Lyon peut espérer une qualification européenne historique au vu de leur début de championnat, tandis que l’OM, Metz et Lorient entretiennent un mince espoir dans leur quête finale. Sur le plan personnel, les joueurs de Ligue 1 voudront également briller pour leur dernière sortie de la saison.

La suite après cette publicité

Lille et Brest se battent pour le podium

Dans le haut du classement, les deux premières places sont actées. Le PSG a gagné son 12e titre de Ligue 1 et prépare la finale de Coupe de France. L’AS Monaco, son dauphin, retrouvera la Ligue des Champions, cinq ans après sa dernière participation (2018-2019). Derrière eux, deux places sont encore qualificatives pour la C1, mais seul la 3e place l’est directement. Le club qui arrivera 4e devra jouer au milieu de l’été un tour de barrage (sur double confrontation), qui ne réussi que rarement aux clubs Français. C’est donc une place sur le podium de la Ligue 1 qui sera visée par le LOSC (3e) et le Stade brestois (4e).

À lire L’OL avance pour recomposer son staff

Classement live Ligue 1

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
1 PSG PSG 76 34 48 22 10 2 81 33
2 Monaco Monaco 67 34 26 20 7 7 68 42
3 Brest Brest 61 34 19 17 10 7 53 34
4 Lille Lille 59 34 18 16 11 7 52 34
Voir le classement complet

Assurés de finir dans les quatre premiers, les deux clubs connaissent l’importance de terminer 3e à la fin de la saison. Eric Roy, l’entraîneur de Brest, ne voulait pas encore se féliciter d’une qualification pour la Ligue des Champions ce matin : « Oui, mais ce n’est pas encore la vraie (rires). Pour l’instant, on est encore dans la nasse, on y sera vraiment quand on aura passé deux tours préliminaires », a-t-il déclaré dans une interview pour L’Équipe. À égalité de points, et avec une différence de but légèrement supérieure pour Lille (+18, alors que Brest a +16), chaque but comptera lors de cette dernière journée. À Toulouse, Brest devra obtenir un meilleur résultat que Lille, qui aura l’avantage d’être à domicile face à Nice.

La suite après cette publicité

Lens et l’OL mieux placés pour la ou les dernières places européennes

Garantis d’être 5e et en Ligue Europa la saison prochaine, les Aiglons n’auront plus rien à jouer dans cette dernière journée. Au contraire des équipes qui les précèdent, qui ont encore tout à jouer. La 6e place, voire la 7e place (si le PSG gagne la Coupe de France), peuvent être convoitées par trois équipes : Lens (6e), Lyon (7e) et Marseille (8e). Avec le même nombre de points (50), Lens et l’OL sont les plus susceptibles d’accrocher ces deux places. Les Lensois ont l’avantage d’avoir une bien meilleure différence de but que l’OL, qui peut faire la différence si les deux équipes obtiennent le même résultat lors de la dernière journée. Les joueurs Sang et Or accueilleront Montpellier, tandis que les Lyonnais recevront Strasbourg dans le même temps.

Classement Ligue 1

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
4 Lille Lille 59 34 18 16 11 7 52 34
5 Nice Nice 55 34 11 15 10 9 40 29
6 Lyon Lyon 53 34 -6 16 5 13 49 55
7 Lens Lens 51 34 8 14 9 11 45 37
8 Marseille Marseille 50 34 11 13 11 10 52 41
9 Reims Reims 47 34 -5 13 8 13 42 47
Voir le classement complet

Pour que l’OM obtienne une de ses places européennes, il faudrait presque un miracle. Les Marseillais doivent d’abord absolument remporter leur match au Havre à l’extérieur, ce qu’ils n’ont réussi à faire que deux fois cette saison. Il faudrait également que ni Lens ni l’OL ne prennent de points lors de leurs matchs respectifs. Une conjecture qui semble irréalisable. Cependant, les Marseillais peuvent entretenir un mince espoir grâce à leur différence de buts, plus intéressante que celle de leurs concurrents directs. Derrière ces trois équipes, l’affrontement direct entre le Stade de Reims et le Stade Rennais n’aura aucune incidence européenne. Les deux équipes se disputeront néanmoins la 9e place à Auguste-Delaune, voire même la 8e place si Marseille ne s’impose pas en Normandie.

La suite après cette publicité

Une place de barragiste promise à Metz

La deuxième partie de tableau est, elle, moins excitante. Quelques places peuvent être échangées dans le ventre mou de la Ligue 1. Toulouse, en forme ces dernières semaines, peut encore grappiller une place en cas de succès contre Brest. Montpellier, face à Lens, et Strasbourg, face à l’OL, peuvent jouer les trouble-fêtes et conquérir une meilleure position au classement. L’enjeu principal reste celui du maintien et la place de barragiste. À trois points du Havre, premier non-barragiste, et avec une différence de but bien inférieure (-10 pour Le Havre, -21 pour Metz), les Grenats doivent attendre un miracle pour espérer mieux que leur 18e place. Le scénario pour les voir se maintenir serait celui d’une victoire éclatante contre le PSG (par exemple, par six buts d’écart) et une défaite totale du Havre contre l’OM (en encaissant au moins cinq buts). La mission semble impossible et face aux champions de France, le match devrait ressembler davantage à une répétition générale avant d’affronter le barragiste de Ligue 2 (le jeudi 30 mai pour l’aller et le 2 juin 2024 pour le retour).

Classement Ligue 1

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
14 Nantes Nantes 33 34 -25 9 6 19 30 55
15 Le Havre Le Havre 32 34 -11 7 11 16 34 45
16 Metz Metz 29 34 -23 8 5 21 35 58
17 Lorient Lorient 29 34 -23 7 8 19 43 66
18 Clermont Clermont 25 34 -34 5 10 19 26 60
Voir le classement complet

S’ils ne parviennent même pas à prendre un point face au PSG, les Messins pourraient tout perdre. Lorient (17e) conserve encore un mince espoir de maintien pour accrocher cette fameuse 16e place de barragiste. Pour cela, il faudrait que Metz s’incline lourdement face au PSG et, dans le même temps, que les Merlus remportent leur match contre Clermont avec un franc succès. Leur différence de buts (-28) est moins favorable que celle du FC Metz (-21). Si les Lorientais ne parviennent pas à disputer cette 16e place, il faudra au moins éviter de terminer dernier. Plus anecdotique, la dernière place du classement peut effectivement se jouer lors de cette 34e journée. Occupant la dernière place du championnat depuis la 20e journée, Clermont a la possibilité de dépasser Lorient en cas de victoire. Au stade du Moustoir, chez eux, les Lorientais n’auront qu’à obtenir un match nul pour ne pas tomber à la 18e place. Ce qui n’est pas une mince affaire pour les Merlus qui ont enregistré que des défaites depuis mi-mars (7 défaites consécutives).

La suite après cette publicité

Ousmane Dembélé, Angel Gomes et Romain Del Castillo dans la course pour devenir le meilleur passeur

Sur le plan statistique, le titre de meilleur buteur ne peut que revenir à Kylian Mbappé. Le Français, qui quittera le PSG et la Ligue 1 à l’issue de son match contre Metz, compte 27 réalisations en 29 matchs cette saison, loin devant le Lillois Jonathan David (19 buts) et Alexandre Lacazette (17 buts). Pour réussir ses adieux à ce championnat, le numéro 7 parisien voudra certainement inscrire un dernier but au stade Saint-Symphorien. Mais le véritable enjeu, concernant les statistiques personnelles, réside dans le classement des meilleurs passeurs.

Alors qu’Ousmane Dembélé a longtemps été en tête de ce classement, plusieurs joueurs l’ont rejoint. Romain Del Castillo compte comme lui 8 passes décisives à son actif cette saison, tout comme Angel Gomes, qui, grâce à sa passe décisive de la semaine dernière contre Nantes, a également pris la première place. Les trois joueurs vont donc se disputer cette récompense de meilleur passeur avec Bradley Barcola, Junya Ito et Kylian Mbappé, juste derrière eux avec 7 passes décisives. Autant d’enjeux qui devraient animer la dernière soirée de Ligue 1 de la saison.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité