Manchester City - Real Madrid : la réaction désarmante de Pep Guardiola

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Pep Guardiola @Maxppp

Les Cityzens ne réaliseront pas le triplé cette saison. Éliminé en quart de finale par le Real Madrid, le champion d’Europe n’a pas réussi à battre une équipe merengue qui a passé le plus clair de son temps à défendre. Mais Pep Guardiola n’en veut pas à ses joueurs.

Ce soir, c’est bien le Real Madrid qui a marqué en premier, mais les statistiques de ce quart de finale retour de Ligue des Champions ne mentent pas. Manchester City a outrageusement dominé son duel face à la Casa Blanca : 34 tirs contre 8, 120 attaques contre 19, 18 corners à 1, 64% de possession contre 36%. Malgré tout, cela n’a pas suffi aux partenaires de Kevin De Bruyne pour atteindre le dernier carré de la compétition. Forcément, un énorme sentiment de frustration avait envahi le camp mancunien à l’issue du match.

La suite après cette publicité

Avec un Real Madrid venu poser le bus devant son but, les Cityzens peuvent regretter de voir que la meilleure équipe du jour n’a pas triomphé. Mais en face, la résilience merengue est à souligner. Malgré la constellation de stars qui la compose, l’équipe de Carlo Ancelotti a prouvé que chaque joueur savait se sacrifier pour le bien commun. Une attitude irréprochable qui a donc permis aux Merengues de faire déjouer City. De quoi agacer Pep Guardiola ? En conférence de presse, l’entraîneur des Skyblues n’a pas cherché à se trouver des excuses.

À lire Phil Foden élu joueur de la saison de Premier League

Guardiola félicite ses joueurs

« Je dois dire merci à ces joueurs du plus profond de mon cœur pour la façon dont ils ont joué. Mais le football, c’est gagner et nous n’avons pas fait assez, mais nous avons été exceptionnels. Parfois, on peut gagner aux tirs au but, parfois non. Mais dans ce match, nous n’avons pas converti les occasions que nous avons eues, même si nous avons très bien défendu. Tout le monde a joué à un haut niveau. Nous avions dit que nous devrions être à notre meilleur niveau pour jouer contre le Real Madrid et ils l’ont été. J’aurais préféré gagner, mais je félicite le Real Madrid. Nous avons tout fait, je n’ai donc aucun regret sur ce que nous avons fait. En tant qu’entraîneur, je dis toujours qu’il faut marquer plus et encaisser moins et nous avons tout fait. Nous avons joué de manière exceptionnelle, mais malheureusement nous n’avons pas pu gagner », a-t-il déclaré, avant de poursuivre.

La suite après cette publicité

« La chance n’existe pas, comme le disait Cruyff. Nous n’avons pas marqué de but. Nous avons tout fait sauf marquer. Perdre comme ça fait mal. Mais en même temps, c’est génial. Nous sommes mauvais aujourd’hui, et nous serons mauvais demain. On ne peut pas gagner à chaque fois, mais on a essayé et on a bien travaillé. Nous avons montré notre personnalité contre Madrid et je ne sais pas ce que nous aurions pu faire de plus. (…) C’est le football. Dans un autre sport, nous aurions peut-être gagné, mais le football est merveilleux à cause de ces choses-là. Nous ne pouvions que jouer comme nous l’avons fait, tirer au but, faire de bonnes transitions… Nous ne demandions pas de gagner 4-0, juste d’être nous et de montrer notre personnalité. C’est ce que nous avons fait, mais cela n’a pas suffi. Nous sommes éliminés. Nous aurions dû marquer plus tôt. Il ne reste plus qu’à féliciter Madrid pour sa capacité à défendre et à résister. Ils ont très bien fait et nous n’avons pas pu marquer ». Il reste désormais à Manchester City un titre à aller chercher en Premier League et une demi-finale de FA Cup contre Chelsea à remporter pour atténuer cette grosse déception européenne.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité