PSG, RB Leipzig : Xavi Simons au cœur de la polémique en Allemagne

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Xavi Simons avec le RB Leipzig @Maxppp

Le milieu offensif néerlandais est, malgré lui, au cœur de la polémique en Allemagne. Son entraîneur est même monté au créneau.

Xavi Simons est un sacré atout que le PSG se garde sous la manche pour un avenir proche. Après un exercice 2022/2023 très concluant au PSV Eindhoven, le joueur formé à La Masia du FC Barcelone s’en est allé en prêt du côté de Leipzig cette saison. Et en terres allemandes, il cartonne. Il affiche ainsi 7 buts et 10 passes décisives en 28 rencontres de Bundesliga, et fait clairement partie des meilleurs jeunes du Vieux Continent.

La suite après cette publicité

Du côté de Paris, on ne rate pas une miette de sa progression. Comme révélé par nos soins en exclusivité en début de mois, Luis Enrique a réclamé à sa direction son retour en vue de la saison prochaine. Luis Campos est aussi très chaud pour lui faire une place dans l’équipe pour la reprise de la Ligue 1 en août prochain. Bien sûr, il lui faudra des garanties de temps de jeu, surtout que Leipzig espère le conserver pour une saison supplémentaire. Dans le même temps, il fait polémique en Allemagne.

À lire Zoumana Camara va quitter le PSG

Simons, pas assez protégé ?

Rassurez-vous, Xavi Simons n’a rien fait de mal. Au contraire. Mais il vit une situation un peu similaire à ce qu’avait vécu Neymar en Liga ou en Ligue 1, à savoir être marqué à la culotte par ses adversaires et souvent, cible d’interventions pour le moins appuyées. Ce qui a fait sortir son coach Marco Rose de ses gonds pendant, et après, le match de son équipe contre Wolfsbourg. Lors d’un duel avec Vranckx, Simons est ainsi tombé, et l’arbitre lui a donné un jaune après avoir estimé qu’il avait plongé. Rose s’est jeté au sol pour protester, de façon très véhémente.

La suite après cette publicité

Après la rencontre, il a encore défendu son poulain : « chaque semaine, il y a des problèmes avec Xavi. Il se fait tacler, il prend cher. Chaque fois qu’il accélère, ils mettent les mains pour l’accrocher. Dans 90% des cas, il s’en sort et avance. Là, à la 90e, il y a eu intention de l’accrocher. Ce fut tout sauf une simulation. Et il prend jaune. C’est très dur ». De quoi relancer un débat éternel : faut-il mieux protéger les joueurs de ballon ? Les joueurs qui assurent le spectacle doivent-ils bénéficier d’une certaine protection de la part des arbitres ? Quoi qu’il en soit, c’est généralement bon signe d’être au cœur de polémiques de la sorte pour un joueur !

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité