Ligue 1 : Bordeaux sombre à Lorient, le Stade Rennais condamne Dijon à la relégation, Nantes passe devant Nîmes

Nettement battu à Lorient 4-1, Bordeaux conclut une semaine terrible. Dans le même temps, Rennes a cogné Dijon 5-1, qui descend officiellement en Ligue 2. Enfin, Nantes réalise une excellente opération en allant gagner à Strasbourg et passe devant Nîmes, battu à Lens.

Moffi a encore frapé
Moffi a encore frapé ©Maxppp

Rien ne va plus à Bordeaux ! Déjà en pleine tempête économique après la décision de King Street de couper les vivres, et sportives avec une série de 11 défaites sur les 13 derniers matches, le club au scapulaire a réussi à creuser un peu plus son propre trou. Et devant tout l'état major qui plus est. En déplacement à Lorient, les Girondins ont sombré dès la première période avec un but de Wissa (18e) et un doublé de Moffi (19e, 43e). Le triple changement après le retour des vestiaires ne changeait rien. Pire même, Moffi s'offrait un triplé (79e). La réduction de l'écart du jeune Sissokho (83e) n'est finalement qu'anecdotique. Bordeaux s'incline lourdement 4-1, en plus d'afficher ses tensions au grand jour entre Basic et Adli, ou encore Printant sur le banc.

La suite après cette publicité

Un peu plus vers l'est, le Stade Rennais recevait une équipe de Dijon qui pouvait être reléguée à l'issue de la rencontre. Peu ou prou déjà condamné, le DFCO défendait crânement sa chance et ouvrait même le score sur un penalty de Benzia, bêtement concédé par Gomis (9e). Malgré ce mauvais départ, les Bretons ne se désolidarisaient, revenant même vite grâce à l'homme en forme Martin Terrier (16e). Le temps défilait mais pas la concentration des hommes de Bruno Genesio, lesquels finissaient par prendre l'avantage par... Terrier (71e). Dans la foulée, Tait (76e), Nyamsi (82e) puis Grenier en fin de rencontre (90e+2) scellaient un large succès 5-1, condamnant définitivement Dijon à descendre en Ligue 2.

Nantes passe devant Nîmes

La relégation, c'est justement ce que veut éviter le Nîmes Olympique, qui se déplaçait à Lens. Une rencontre émaillée de quelques faits de jeu, comme ce but assez curieux marqué par Guessoum contre son camp sous la pression de Ganago (17e). Dans la foulée, Sylla mettait ses crampons sur le visage du pauvre Ripart. Mis KO et ensanglanté, le capitaine nimois sortait du terrain, comme son agresseur, expulsé (24e). En supériorité numérique, les Crocodiles égalisaient par Ferhat sur penalty juste après la pause (52e) mais se faisaient surprendre sur cette magnifique reprise acrobatique d'Haïdara (76e). Si Lens reprend la 5e place à l'OM, Nîmes peut s'en vouloir. Cette défaite 2-1 fait très mal.

Car dans le même temps, Nantes s'est imposé à Strasbourg 2-1 et prend la 18e place, qui était occupée au coup d'envoi par les Gardois. Pourtant, l'après-midi avait mal débuté pour les Canaris avec le but d'Ajorque juste avant la pause (43e). En mal de résultats et de confiance, ils ont trouvé les ressources pour revenir au score par un but de Castelletto (53e), et même retourner complètement la situation. Au bout d'un contre mené par Chirivella et relayé par Moses, c'est Ludovic Blas qui a marqué le but de la victoire (77e). Cette troisième victoire sous Kombouaré offre un énorme bol d'oxygène et de l'espoir puisque Nantes est désormais barragiste.

Le classement de Ligue 1.

Les résultats de l'après-midi :

Strasbourg 1 - 2 Nantes : Ajorque (43e) ; Castelletto (53e)

Lorient 4 - 1 Bordeaux : Wissa (18e), Moffi (19e, 43e, 79e), Sissokho (83e)

Rennes 5 - 1 Dijon : Terrier (16e, 71e), Tait (76e), Nyamsi (82e), Grenier (90e+2) ; Benzia (sp 9e)

Lens 2 - 1 Nîmes : Guessoum (csc 17e), Haïdara (76e) ; Ferhat (sp 52e)

Plus d'infos

Commentaires