Coupe du Monde 2022 : le communiqué cinglant du Portugal sur Cristiano Ronaldo

Par Dahbia Hattabi
2 min.
Coupe du Monde 2022 : le communiqué cinglant du Portugal sur Cristiano Ronaldo @Maxppp

Ce matin, un média lusitanien a annoncé que Cristiano Ronaldo avait menacé de quitter la sélection suite à son déclassement. Une information démentie par la fédération portugaise.

La suite après cette publicité

Ce jeudi matin, Record a annoncé que Cristiano Ronaldo avait menacé de claquer la porte de la sélection portugaise avant de se raviser. L'attaquant, qui a eu un accrochage avec son sélectionneur après le match face à la Corée du Sud, n'aurait pas apprécié d'avoir été placé sur le banc face à la Suisse. Mais très rapidement, la Fédération portugaise de football a dégainé un communiqué de presse afin de démentir les informations révélées ce matin.

«Une nouvelle publiée ce jeudi rapporte que Cristiano Ronaldo a menacé de quitter l'équipe nationale lors d'une conversation avec Fernando Santos, l'entraîneur national. La FPF précise qu'à aucun moment le capitaine de l'équipe nationale, Cristiano Ronaldo, n'a menacé de quitter l'équipe nationale lors du séjour au Qatar. Cristiano Ronaldo se construit chaque jour un palmarès unique au service de l'équipe nationale et du pays, qui se doit d'être respecté et qui atteste d'un degré d'engagement indéniable envers l'équipe nationale».

À lire Pays de Galles : Joe Allen arrête la sélection

La Fédération portugaise défend CR7

Puis, la FPF a ajouté : «au passage, le degré d'engagement du joueur le plus capé par le Portugal a encore été démontré - s'il le fallait - lors de la victoire face à la Suisse, en 8e de finale de la Coupe du monde 2022. L'équipe nationale - joueurs, entraîneurs et structure FPF - est, comme elle l'a été depuis le premier jour, pleinement engagée et enthousiaste dans la construction de ce que le pays veut être la meilleure participation du Portugal à une Coupe du monde.»

La suite après cette publicité

Une mise au point en bonne et due forme de la part de la FPF et de la Seleção das Quinas. Cristiano Ronaldo, qui est au centre de plusieurs polémiques ces derniers mois, n'a donc pas voulu quitter l'équipe nationale. L'attaquant né en 1985 est en quête d'un nouveau titre majeur au Qatar. Les Lusitaniens compteront donc sur lui samedi pour affronter le Maroc en quart de finale et continuer à rêver plus grand.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité