Nice : la mise au point d'Andy Delort sur l'OM

Cet été, Andy Delort a quitté Montpellier pour rallier Nice. Cependant, son penchant pour l'OM, souvent évoqué dans la presse, a fait jaser. Le buteur a tenu à mettre les points sur les i.

Andy Delort en conférence de presse
Andy Delort en conférence de presse ©Maxppp
La suite après cette publicité

Après trois saisons passées à Montpellier, Andy Delort (29 ans) a choisi de plier bagage. Auteur de 40 buts en 95 matches de Ligue 1 sous les couleurs héraultaises, l’international algérien (11 sélections, 2 buts) faisait partie des joueurs que le MHSC n’a pas pu retenir. Confronté à de grosses difficultés financières, le club présidé par Laurent Nicollin avait laissé entendre qu’il laisserait filer ses éléments les plus bankables en cas de belles offres.

C’est donc ce qu’il s’est passé avec Delort. Nice cherchait un attaquant d’expérience pour épauler le Danois Kasper Dolberg et Montpellier a donc profité des moyens financiers conséquents de l’OGCN pour récupérer 10 M€ dans l’affaire. Interrogé par Nice Matin ce vendredi, Delort est revenu sur cet épisode. « Je ne vais rien vous cacher. Quand j’ai pris la décision de quitter Montpellier, j’ai eu pas mal d’opportunités. Il y avait Nice, avec un très beau projet. »

Fan de l’OM pour son père

Et si l’ancien buteur pailladin a bien choisi de rejoindre les Aiglons en échange d’un chèque satisfaisant pour le MHSC, nous vous avions révélé en exclusivité que le choix du coeur de l’attaquant était l’Olympique de Marseille. Les Olympiens souhaitaient eux aussi le recruter, mais disposaient de moyens financiers inférieurs à ceux des Aiglons.

Un amour pour le club phocéen qui a beaucoup fait jaser chez les supporters du rival méditerranéen. Cet entretien a donc été l’occasion pour Delort de mettre les choses à plat. « Je vais mettre les choses au clair et rectifier certaines choses. J’ai dit ça (que l’OM était son club de coeur, ndlr) car mon père était fan de l’OM quand j’étais petit. Il suivait ce club dans les années 90 et m’a souvent amené avec lui au stade. Aujourd’hui, ça n’a plus rien à voir, je suis un joueur professionnel, je joue en Ligue 1 contre eux. Pour en finir avec ce débat, je suis très fier de porter le maillot du Gym, je suis bien là, ça veut tout dire. » Fin du débat ?

Plus d'infos

Commentaires